Les éditeurs français demandent le "dégroupage" de l'iPad

Steve Jobs, nouveau cauchemar de la presse française ?Steve Jobs, nouveau cauchemar de la presse française ?

Les prochaines conditions de l’Apple Store impliqueraient une centralisation des abonnements à la presse par la société américaine. Sa commission serait ainsi de 30 %. Un système que les éditeurs de presse contestent.

Le futur article 11.2 des conditions d’utilisation de l’Apple Store (qui pourraient être actives dès le mois de mars) indiquerait que toutes les applications utilisant une solution de paiement tierce seraient refusées ou abandonnées. L’optique d’Apple est bien entendu d’imposer son système In App Purchase depuis lequel il prélève une commission de 30 % sur chaque vente. Les éditeurs ne l’entendent pas de cette oreille. C’est la Belgique qui s’est en premier émue de ces possibles nouvelles conditions. Le ministre de l’Économie a demandé aux autorités belges de la concurrence d’examiner la situation. 

Eviter le même schéma que la distribution papier

En France, Le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) a demandé à Bercy de déposer une saisine auprès du Conseil de la concurrence pour abus de position dominante. Le Groupement des éditeurs de services en ligne (GESTE) s’inquiète également ce matin dans un communiqué de la décision d’Apple : « Cette décision, non concertée, imposerait aux éditeurs un coût complémentaire de 30 % au profit d'Apple. Ce taux, tout comme le différentiel de TVA entre le numérique et le monde physique, rendrait la distribution de contenus au format numérique moins rentable que sur papier ». Dans leur communiqué, les membres du GESTE demandent donc un "dégroupage" de l'iPad.

La presse française veut ainsi garder la main sur sa distribution numérique et ne pas se retrouver une nouvelle fois dans une situation de quasi-monopole comme elle existe avec le format papier. Distributeur principal de la presse française (85 % des titres), l’entreprise Presstalis est régulièrement pointée du doigt pour sa position dominante.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Kenelm
    Bonne réaction :)
    0
  • Anonyme
    Cela fait des mois que la presse nous parlait de iPhone, AppStore, etc.

    Alors moins fan de pommes les journalistes ?
    0
  • Anonyme
    Je pense que les éditeurs devraient faire payer ce surcout directement à ceux qui achètent chez apple. Ce qui ont voulu un iPhone ou iPad pourront aussi payer la politique d'Apple.
    0