Niel, Simoncini et Granjon se lancent dans l'éducation

Les PDG de trois leaders français d’Internet (Xavier Niel de Free, Jacques-Antoine Granjon de Ventes-Privées et Marc Simoncini de Meetic) s'associent pour créer une école sur les métiers du Web : l’École Européenne des Métiers de l’Internet ou EEMI. Elle ouvrira ses portes à la rentrée dans l’enceinte du Palais Brongniart, à Paris.

Les fondateurs de ces trois marques se lancent dans « une aventure, un désir de partager les expériences », explique Jacques-Antoine Granjon (Ventes-Privées) au micro de MediaEtudiant.fr.

« Notre volonté est de donner aux étudiants qui arrivent dans le monde de l’après-bac des connaissances pour qu’ils soient tout de suite opérationnels dans les problématiques d’une société Internet », poursuit-il.

« Aujourd'hui, tout le monde veut être Marc Zukerberg ou Steve Jobs et tout le monde est ébloui par les valorisations absurdes. Mais derrière ces succès, il y a toujours des idées, du travail, des gens qui inventent des choses disruptives », explique le fondateur de Ventes-Privées au Figaro.

9500 euros l'année

Les inscriptions ont déjà débuté et l’EEMI reçoit 30 candidatures par jour pour 200 places disponibles dans un premier temps.

Les formations vont du Web designer au community manager en passant par responsable des ventes ou encore développeur.

Les frais de scolarité ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Il faut compter sur 9500 euros l’année. Pour la première année de sa création, les fondateurs participent aux frais, diminuant la scolarité à 6500 euros. Selon le site de l’EEMI, « l’école assure aux étudiants des débouchés à l’issue de sa formation. »

D'autres écoles comme l'Hetic ou le Pôle Universitaire Léonard de Vinci occupent déjà le créneau mais la promotion assurée par la personnalité des fondateurs de l'EEMI assure d'ors et déjà à l'EEMI une forte notoriété.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    Jacques-Antoine Granjon, "voulant partager son expérience du web", lui qui il a quelques années a voulu faire en sorte que seul son site fasse de la vente privée !?!
    0
  • Anonyme
    Résumons... Bac+3, diplôme non certifié par l'état, 9500€ par an soit 28 500€ en trois ans. L'école n'a encore aucune promotion sortante donc nous n'avons aujourd'hui aucun critère de valeur réelle si ce n'est la bonne parole des 3 grands noms du web français.

    Travaillant dans le domaine du web depuis 5 ans, je ne pense pas que cette école permette d'accéder à des potes permettant de rembourser rapidement les 30 000€ déboursés pour ses études surtout avec un cursus en 3 ans. D'autant plus qu'il existe d'autres écoles du même domaine, moins cher, ayant des promotions sortantes, ayant un cursus sur 5 ans et parfois reconnu par l'état.

    Le prix incroyablement élevé pour une école qui a tout à prouver.
    0