Emma Watson nouvelle égérie des hackers

Elle est l’égérie d’une marque de cosmétique de luxe, l’une des personnalités les plus appréciées des jeunes, mais c’est également l’emblème choisi par la majorité des pirates informatiques pour installer des virus sur les ordinateurs des fans. Emma Watson vient d’atteindre le sommet du classement McAfee (spécialiste de la sécurité sur le Web) des personnalités utilisées comme appâts par les hackers pour répandre des virus à travers la planète.


La technique n’est pas nouvelle mais elle reste toujours aussi efficace : attirer les utilisateurs vers des portails contenant des articles, photos ou vidéos de leur personnalité préférée et les faire cliquer sur des liens contenant des malwares. L’objectif est souvent de prendre à distance le contrôle de l’ordinateur et/ou de voler des données personnelles (mots de passe, codes, etc.).


« Avec le nombre d'informations disponibles et la très forte interaction créée, la plupart du temps les utilisateurs oublient les risques qu'ils prennent en cliquant sur des liens », regrette Paula Greve, une responsable de McAfee. Le classement est complété par l’actrice américaine Jessica Biel, Eva Mendes, Selena Gomez, Halle Berry, Megan Fox, Shakira, Cameron Diaz, Salma Hayek et Sofia Vergara. En France, c’est l’humoriste Florence Forresti qui arrive en tête de ce classement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire