Une connexion très haut débit entre la Terre et la lune

La NASA travaille actuellement sur un projet de communication très haut débit entre l’espace et la Terre. Le concept repose sur des transmissions laser, un dispositif préalablement essayé sur l’Alphasat. Ce satellite de télécommunication construit en Europe l’agence spatiale européenne sera envoyé dans l’espace le 25 juillet prochain.

La première étape des essais consiste à établir une connexion entre l’Alphasat et Tandem-X, un satellite allemand. Le débit espéré se situe autour des 300 Mb/s dans cette configuration « espace-espace ». Théoriquement, une telle connexion optique peut atteindre 2 Gb/s, mais les différents algorithmes de correction d’erreur font drastiquement baisser ces valeurs.

Le mois suivant, la NASA va passer à la seconde étape avec l’envoi du vaisseau LADEE (Lunar Atmosphere and Dust Environment Explorer) en orbite lunaire. Il sera également équipé d’un système de connexion optique, basé sur un télescope de 30 cm. Mais contrairement à l’Alphasat, il ne sera pas ici question d’échanger seulement avec les autres satellites spatiaux, mais bien de communiquer directement avec la Terre.

Le dispositif serait capable d’assurer un débit de 622 Mb/s entre l’orbite lunaire et la Terre, de quoi garantir une forte augmentation des données collectées par l’agence spatiale américaine.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    C'est vrai que ce sera mieux pour communiquer avec la ou les bases qu'ils ont installés sur la face cachée de la lune.
    1