Evo 4G : un bug ternit la sortie de la bête de HTC

L’Evo 4G, nouveau smartphone d’HTC doit sortir aujourd’hui chez l’opérateur américain Sprint. Néanmoins, cette nouvelle arrivée est ternie par un bug du support de stockage de l’appareil.

Une carte inutilisable

Le problème implique la carte MicroSD de 8 Go livrée avec le mobile. Celle-ci fonctionnerait par intermittence. Les premiers utilisateurs à s’en plaindre sont les participants de la conférence développeurs de Google (Google I/O), auxquels la firme de Mountain View avait remis un exemplaire de cet HTC sous Android.

En utilisation, la carte mémoire peut ainsi apparaître comme étant vide ou corrompue. Une méthode temporaire consiste à enlever puis remettre la carte MicroSD, ce qui tient jusqu’à ce que le problème se déclare à nouveau. De fait, ce souci de carte MicroSD touche une partie des applications d’Android. L’Evo 4G ne pouvant accéder à la carte mémoire, il ne peut pas, par exemple, sauvegarder des photos ou des vidéos prises avec le téléphone.

Un bug logiciel, selon HTC

Un participant de la conférence de Google, Neil Lund, a indiqué que le bug disparaissait avec une carte différente de celle livrée avec le téléphone. À l’heure actuelle, le porte-parole d’HTC, Keith Nowak, a reconnu le bug et pense tout de même qu’il est de nature logicielle. Il ajoute que « nous avons identifié la cause. Nous testons une solution logicielle qui sera disponible très prochainement. »

Selon l’opérateur américain Sprint, ce problème « impact peu de terminaux. » Néanmoins, le pari est risqué, les Evo 4G vendus par Sprint provenant de la même fournée que ceux distribués lors du Google I/O. Pour le moment, Nowak n’a pas encore annoncé la disponibilité de la mise à jour annoncée. Espérons que ce problème de carte mémoire sera résolu sur les modèles qui seront distribués dans l’Hexagone à partir d’une date encore non révélée.

HTC : le Evo 4G officiellement dévoilé