Free teste des lignes F-ADSL à 174 Mbits/s

Voilà un chiffre qui fait prendre à certains d’entre nous un sacré coup de vieux !
Alors que les abonnés par contrainte à des abonnements 56k sont encore nombreux dans notre belle comté, alors que les connexions à Internet dites « haut débit » ne dépassant pas les 8 mbits/s sont les plus courantes, alors que l’élite de l’ADSL culmine parfois à 25 mbits/s, voici que l’un des fournisseurs d’accès les plus novateurs en France annonce ses tests de connexions F-ADSL et publie des chiffres relativement impressionnants, qui ne manquent pas de faire pâlir de jalousie nos petites connexions domestiques...

Le F-ADSL ? Késsessé ?

F-ADSL... mais que peut bien se cacher derrière ce patronyme ?
Free n’ayant pas indiqué, dans son communiqué de presse, la définition de ce fameux F (pour F-ADSL), nous avons tenté nous même de trouver sa signification, et les recherches ne furent pas fructueuses, puisque nous hésitons encore entre « fantôme », « fenestron » et « furoncle », à moins qu’il ne s’agisse tout simplement de « Free ADSL »...
Toujours est-il que ce nom est provisoire, ne perdons donc pas de temps dessus.
Basée sur l’ADSL2+, cette technologie devrait donc permettre d’atteindre des débits culminant, selon les tests de Free, à près de 174 Mbits/s en réception et 18 Mbits/s en émission.
Ces chiffres impressionnants sont obtenus grâce au couplage de plusieurs lignes, ce qui, même à longue distance, permet d’atteindre des débits bien supérieurs que ceux actuellement en vigueur dans la plupart des cas.
Ainsi, à 1800 d’un noeud de raccordement, le débit constaté en téléchargement a été de 120 Mbits/s.

C’est bien beau, mais quand c’est qu’ça arrive ?

Il ne nous reste donc plus qu’à attendre que Free mette cette technologie en place dans certains répartiteurs français afin de la proposer dans un futur proche à ses abonnés.
Cette opération ne devrait pas être trop longue ni trop coûteuse pour l’opérateur puisque ce dernier indique dans son communiqué que ses actuels DSLAM (Digital Suscriber Line Access Multiplexer) sont déjà compatibles avec cette nouvelle technologie, mais précise cependant que, bien entendu, les freebox actuelles ne permettent pas la réception d’un tel débit, ce qui engagerait donc l’échange des équipements.
Aucun lancement commercial n’est donc en ligne de mire pour le moment.

Source : Matbe.com

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • Cascou
    Génial, mais pour moi, ca ne change pas grande chose...
    Je suis à 6 km du central téléphonique, je possède de l'adsl 512k, y à t'il un moyen d'augmenter mon débit ? Je veux dire, est ce que c'est possible qu'une technologie augmente la portée de l'adsl plutot que son débit max ? Ou est ce que cela va ensemble ?
    Sinon, est ce qu'une connection satellite coute cher ? On ma di que cété uniquement pour l'envoi de donnée qu'une connexion satelite couté cher, mais que si on utilisez le téléphone pour l'envoie et la parabolle pour la reception, cela ne coutait pas trop cher, est ce vrai ?

    Merci d'avance pour vos réponses.
    0
  • rongeur-sauvage
    Citation:
    Ces chiffres impressionnants sont obtenus grâce au couplage de plusieurs lignes, ce qui, même à longue distance, permet d'atteindre des débits bien supérieurs que ceux actuellement en vigueur dans la plupart des cas.


    On peut donc esperer une augmentation pour les 512k

    Par contre je reste dubitatif vis-a-vis de cette news.
    Si c'est si simple et si ça demande si peu d'argent à sortir, pourquoi tout le monde est-il actuellement à un débit 10x inférieur ?
    0
  • noldarn
    A la place ils feraient mieux de régler les problèmes que rencontrent beaucoup de freenautes en ADSLMax, c.a.d. des débits quasi nuls pour tout les protocoles excepté HTTP ...
    Je ne suis pas personnellement dans ce cas mais c'est le cas pour un collègue et sur les forums consacrés on voit que ce problème n'est pas marginal !
    0