Le FBI investit 1 milliard de dollars sur la reconnaissance faciale


Le FBI travaille actuellement sur un programme afin de reconnaitre plus rapidement les criminels. Le bureau fédéral d'investigation mise sur une nouvelle technologie, la reconnaissance faciale. Cela représente un investissement d'un milliard de dollars, qui iront tout entier dans le programme d'identification, nommé NGI (Next Generation Identification). Lancé en 2005, il est déjà à l'origine de la base de données biométrique qui répertorie l'ADN, l'iris ou encore la voix en plus des empreintes digitales.

La reconnaissance faciale permet de gagner en rapidité. Le FBI clame être en mesure d'identifier un suspect en détectant son visage dans une foule. Le taux de précision sur le fichier de 1,6 million de clichés (qui ne répertoriait, à l'heure actuelle, que des criminels) serait de 92%. Seulement, cela signifie que tous les visages sur la vidéo analysée sont également scannés. De quoi sérieusement inquiéter ceux qui tiennent à leur anonymat, surtout lorsque l'on apprend que le FBI a conclu un accord pour exploiter la base de données des permis de conduire.


Ce bureau serait donc en mesure de constituer une gigantesque base de données nationale. Big brother is watching you. Une réalité qui devrait être effective dans tout le pays d'ici 2014.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Puls1ons
    92% de fiabilité ? Ca signifie que sur une foule de 1000 personnes, il y a quand même 79 faux positifs.
    0