Panasonic : les nouveaux Lumix FX entrent dans l'arène

Panasonic DMC-FX37Aussi curieux que ça en a l’air, c’est en plein milieu de l’été que Panasonic a choisi de lever le voile sur son nouveau catalogue de compacts numériques. Voilà donc que les nouveaux Lumix DMC-FX37 et FX150 viennent troubler la donne d’un secteur bien calme depuis le mois de juin, date de notre grand comparatif des compacts, dans lequel le FX35 avait d’ailleurs fait forte impression.

FX37, la succession en douceur

Pour le FX37, Panasonic use de la recette qui a fait le succès de ses ainés. L’objectif « ultra grand-angle » de 25 mm est le principal atout de ce compact et celui qui est le plus valorisé par le marketing du constructeur. Mais il est loin d’être le seul. Que dire de l’optique Leica DC, de son zoom optique 5x (soit un peu mieux que le FX35) ou encore du capteur de 10,1 mégapixels ? Bien évidemment, les habitués de la marque retrouveront le mode iA (intelligent automatique) lancé sur le modèle TZ5, que nous avions eu le plaisir de tester à Las Vegas. C’est-à-dire que les divers paramètres d’image sont pris en compte par l’APN qui propose alors le mode scène le mieux adapté.

Il reste donc à espérer que le nouveau né de la gamme FX aura corrigé le tir sur les quelques ratés de ses prédécesseurs. Malheureusement, le mode HD au format 720p (HD ready) ne semble pas avoir subi d’améliorations sur le FX37. Quant à la gestion du bruit, notamment à 800 ISO, seul un réel test nous permettra de tirer des conclusions. Réponse en septembre, date à laquelle le compact sera commercialisé au prix de 299 €.

FX150, futur cador ?

La réelle révolution Lumix serait elle à chercher du côté du FX150 ? Si sur l’ensemble des caractéristiques ce modèle se démarque peu de du FX37, il présente néanmoins un capteur plus impressionnant (14,7 mégapixels) et un objectif grand angle de 28 mm. Ces performances forcent à quelques concessions. Et c’est sans surprise que l’optique Leica DC à f/2,8 ne dispose d’un zoom que de 3,6 x.

Là aussi, Panasonic vise clairement le grand public en mettant à l’honneur son fameux mode iA ainsi qu’un mode manuel dit « simple ». L’aspect amateur expert compact étant assuré par le LX3, annoncé aujourd’hui également. Le FX150 sera disponible en septembre à 399 €. Les deux modèles bénéficient d’une nouvelle technologie de traitement di signal grâce au Venus Engine IV, le dernier processeur d’images du constructeur. Celui-ci se veut plus rapide et réactif que ses prédécesseurs. Il affiche notamment 7 images par seconde en mode rafale (à 3 mégapixels) et une consommation d’énergie réduite pour une meilleure autonomie.