La criminalité en forte hausse... sur Facebook

Facebook est le théâtre de multiples infractions répressibles devant la Loi. Ses 845 millions d’utilisateurs ne sont pas dans une zone de non-droit lorsqu’ils naviguent sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

Ainsi, 100 000 délits liés à l’utilisation de Facebook ont été relevés en Grande-Bretagne. Selon un rapport de décembre 2010 des forces de l’ordre britanniques, la criminalité sur Facebook avait augmenté de 540 % depuis 2007. Cela ne contrarie pas pour autant le travail des enquêteurs. Facebook peut d’ailleurs être une source de renseignements et d'indices. La Criminal Justice Degrees Guide a d’ailleurs élaboré un schéma retraçant les 20 principaux crimes résolus grâce à Facebook en reprenant le style« Timeline ».

Ce rapport visuel nous apprend que Corey Christian Adams a essayé d’engager un tueur à gages pour tuer une femme qui l’accusait d’enlèvement. Naomi Anderson a été condamnée pour maltraitance envers les animaux après avoir posté une vidéo sur laquelle elle décapitait une souris.

Bigamie découverte sur Facebook

L’une des dernières infractions médiatisées met en scène un Américain accusé de bigamie. Séparé depuis 2009, Alan Fulk n’était pas divorcé. Son ex-épouse a découvert sa nouvelle compagne grâce à l’outil de recommandation d’amis de Facebook. Problème, la photo de profil de cette femme la montre à côté d’Alan Fulk et d’un gâteau de mariage. La première épouse s’empresse alors d’appeler sa belle-mère pour en savoir plus.

Alan Fulk ayant vent de ce coup de téléphone se rend chez sa première femme. Celle-ci « lui demande avec insistance s’ils ont bien divorcé », rapporte le document de justice. Alan Fulk répond que « non, nous sommes toujours mariés. » Il lui demande alors de rester discrète. Elle n’a pas accédé à sa requête et s’est dépêchée de prévenir les autorités. Le jugement sera rendu le 22 mars prochain.
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • geraldgui@guest
    http://realisations.disleur.fr
    Et oui, la criminalité est en hausse constante, sur facebook et ailleur.
    Mais facebook est utile à tous, nous créons des applications qui s'intègrent parfaitement sur facebook.
    en voici une:
    https://www.facebook.com/disleurdecom/app_115707018526596
    -3
  • yt7559@guest
    Dans le contexte de bataille rangée actuelle autour de l'identité sur le net et des données personnelles (en particulier utilisation compte facebok, twitter, g+ etc pour se loguer sur quasi tous les sites), peut-être serait-t-il temps de se rendre compte qu'une approche constructive et non uniquement défensive est nécessaire, non ?

    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

    Problématique où rappelons le à l'occasion, absolument aucun besoin d'identifiant unique par personne partagé entre les acteurs n'est nécessaire pour que les choses fonctionnent "sans friction".
    0