Zuckerberg pense que le mot Face lui appartient

Facebook vient de demander le dépôt de la marque « Face » en début de nom, la firme estimant que toute marque commençant ainsi pourrait confondre le consommateur et injustement associer un service ou un produit avec son site.

Néanmoins, Aaron Greenspan, camarade de Mark Zuckerberg à Harvard qui estime avoir contribué à la création de Facebook, a annoncé contester la demande de son ancien ami, principalement parce qu’il possède aujourd’hui une compagnie du nom de Think Computer qui commercialise l’application FaceCash. Il pense aussi à toutes les autres marques, tel que FaceTime d'Apple.

On doute que les autorités américaines donnent raison à Facebook, le mot « Face » étant êxtrement commun et la firme l’utilisant très rarement sans le mot « book ». Néanmoins, la société n’en est pas à son coup d’essai et à déjà essayé de bloquer toutes les marques se terminant avec « book ». On notera tout de même le paradoxe de cette situation, Zuckerberg ayant copié le nom de Facebook d’un projet de Harvard identique à son site et le fait que le fondateur a avoué qu'il s’était aussi grandement inspiré de Friendster.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • coudetrix
    Et Fessebook, on peut l'utiliser ?
    0
  • arzbro
    Le soucis c'est que les américains ont déjà accordé ce genre de copyright...
    -Windows
    -Apple
    -Sun
    et j'en oublie certainement...
    1
  • Rorothermidor
    bull...

    Ce qui me chagrine c'est qu'on puisse vouloir à ce point gagner plus d'argent qu'on veut mettre des mots simples comme marque sous copyright. Et le pire c'est qu'il admet avoir pompé tout ce qui l'entoure pour concevoir sa b...son site, quand les internautes vont ils enfin boycotter fesse de bouc ?
    4