Une université bannit Facebook pendant une semaine

L’université des sciences Harrisbug en Pennsylvanie, aux États-Unis, vient de lancer une campagne bannissant les réseaux sociaux et les sites de micro blogging de son réseau pendant une semaine.

De la portée du ban

La mesure est valable pour les élèves, les enseignants et les membres de la direction, bref, l’ensemble des ordinateurs se connectant à son réseau pour utiliser Internet. Un des responsables de l’établissement explique qu’il ne s’agit pas d’une punition, ni d’un avant-gout d'un nouveau règlement, mais un moyen de faire réfléchir les membres de son établissement à l’emprise de ces sites sur le quotidien des Internautes. Il est vrai que la portée de ce ban est limitée, certains étudiants possédants des smartphones capables de se connecter grâce à la 3G, un système sur lequel l’université n’a aucune emprise. Néanmoins, la mesure semble lever un débat national.

Une sonnette d’alarme

Malgré quelques mouvements de révolte qui dénoncent une violation des droits des Internautes à se connecter à l’ensemble du réseau, la majorité des personnes concernées seraient favorables à cette initiative selon l’Université. Il y aurait des mérites scientifiques à ce genre de méthode. Au début du mois, des chercheurs néerlandais ont réalisé une étude dont les conclusions affirmaient que les notes des étudiants utilisant Facebook durant leurs révisions étaient en moyenne 20 % inférieures à celles des élèves délaissant le réseau social durant leurs révisions.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • Kenelm
    Citation:
    Malgré quelques mouvements de révolte qui dénoncent une violation des droits des Internautes à se connecter à l’ensemble du réseau
    Il existe ce droit ? Non parce que si c'est le cas ça m'intéresse :dawa:
    3
  • Anonyme
    Les personnes qui révisent en utilisant facebook sont également (en large majorité) les étudiants ayant moins de motivation. ça parait évident.
    6
  • Anonyme
    Bonjour, serait-il possible d'avoir plus d'infos sur l'étude néerlandaise sur les révisions des étudiants utilisant Facebook ?
    Merci d'avance,
    Richard.
    2