Bug des messages privés : Facebook dément formellement

Voici une histoire peu banale qui devrait certainement faire parler d’elle durant de longues semaines. Après quelques heures à la limite de la panique collective, Facebook a finalement commenté l’incident de ce 24 septembre. Pour rappel, certains utilisateurs français ont constaté la présence de messages privés visiblement publiquement sur leur « Mur » Facebook. Pour le réseau social, il n’y a aucun bug :


« Une minorité d'utilisateurs de Facebook s'est inquiétée en voyant s’afficherdes messages qu'ils pensaient privés sur leur Journal (Timeline). Les ingénieurs de Facebook ont analysé ces requêtes et confirmé que les messages en question étaient des anciennes publications, visibles précédemment sur leur profil. Facebook affirme qu'il n'y a eu aucune faille dans la sécurité des données des utilisateurs », explique le site au 800 millions d’inscrits.


Facebook va devoir s’expliquer devant la CNIL


Pourtant, les témoignages se sont multipliés, notamment dans l’entourage des rédactions des journalistes qui se sont penchés sur le sujet. Alors hallucination collective ? C’est l’hypothèse de Facebook. Rappelons qu’un tel incident était déjà intervenu en Finlande, mais n’avait pas traversé les frontières du pays scandinave.


En attendant, le gouvernement français demande des comptes à Facebook : Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME souhaitent que l’entreprise californienne s’explique de manière « claire » et « transparente » devant la Commission nationale de l‘informatique et des libertés (CNIL).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire