Une entreprise en danger ? Facebook à la rescousse !

La fille d’un patron suicidé a créé un groupe sur Facebook afin de récolter des fonds pour payer le salaire des employés et permettre à la société de continuer à fonctionner.

Facebook sauve des familles et une entreprise

Et le moins que l’on puisse dire est que son pari est réussi. Fanny Gamelin tablait sur 200 000 euros, afin de payer le salaire des employés, elle a reçu 201 000 euros de 6 795 donateurs. Cet argent est allé aider 120 familles travaillant pour les Chantiers navals Gamelin.

Nouvelle économie numérique

Au-delà de la solidarité manifestée par les internautes, plusieurs voix se sont levées pour saluer l’efficacité du réseau social qui a pu faire la publicité rapide et large d’une cause urgente, ce qui a permis une réponse rapide. L’argent récolté grâce à Facebook aurait réussi à garder la société en vie suffisamment longtemps pour qu’elle trouve un repreneur alors que deux sociétés se sont dites intéressées par un rachat qui maintiendrait 90 % des salariés.

Facebook aura donc remplacé les aides de l’État et les prêts bancaires dans cette histoire qui soulignent les avantages et les bienfaits des réseaux sociaux alors qu’on leur jette souvent des pierres.

La page Facebook de Fanny Gamelin se trouve ici.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Onitashi
    C'est pas plus mal :)

    Faut juste pas que ça devienne vite une habitude quoi.
    0
  • mauki
    "Il me semble" qu'elle a des ennuis avec le fisc car les fonds récoltés ne sont pas assez clairement traçable.
    0
  • shooby
    Oui c'est ça mauki, cette histoire n'a pas tout régler, mais a régler els problèmes essentiels ! Espérons que le fisc soit indulgent
    0