Google bloque Facebook pour manque de réciprocité

Google vient de changer les conditions d’utilisation de ses API et interdit Facebook d’importer les informations de ses utilisateurs.

Clause de réciprocité

Pour faire simple, il est possible d’utiliser un API de Google pour avoir accès au carnet d’adresses d’un Internaute. Par exemple, en rentrant son nom d’utilisateur Gmail et son mot de passe, il est possible d’importer son carnet d’adresses dans son compte Facebook afin d’ajouter ses amis plus facilement.

Le problème de Google est que Facebook refuse de lui donner un accès similaire. Pour faire bouger les choses, le moteur de recherche demande maintenant la réciprocité. Si un service souhaite utiliser l’API en question, il doit pouvoir autoriser Google à faire de même. Bref, il veut permettre à ses utilisateurs d’importer leur carnet d’adresses Facebook dans Gmail en entrant simplement un nom d’utilisateur et un mot de passe.

Bras de fer entre Google et Facebook

Facebook refuse de donner un accès au carnet d’adresses de ses utilisateurs, car cela permet de fidéliser une clientèle qui n’a aucun moyen d’exporter ces informations précieuses et qui est donc beaucoup plus réticente à passer à un nouveau service. Les relations sont d’autant plus difficiles que le réseau social dispose d’un accord avec Microsoft et Yahoo, leurs services webmails pouvant accéder au carnet des utilisateurs de Facebook. On soupçonne que ces firmes ont payé une somme que Google refuse de dépenser pour ce genre d’accord.

Le père d’Android joue donc au bras de fer avec Facebook qui va sûrement regretter de ne plus pouvoir offrir un accès facile au carnet d’adresses de Gmail. Reste à voir si cela sera suffisant pour trouver un terrain d’entente avec Google.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • mdj de normandie
    la réciprocité est une chose essentiel a une bonne entente, je suis contre facebook personnellement mais si il veulent rester sur la toile ils on tout intéré a ne pas ce mètres des géant a dos comme google.
    google a raison de bloquer le service facebook na qu'a se plier au principe de réciprocités, sans sa je ne donne pas cher de la peau de facebook
    -4
  • Anonyme
    verbe se mettre
    4
  • roromania
    Anonymous a dit :
    la réciprocité est une chose essentiel a une bonne entente ... ils on tout intéré a ne pas ce mettre des géants a dos comme google.
    google a raison de bloquer le service facebook na qu'a se plier au principe de réciprocités, sans sa je ne donne pas cher de la peau de facebook


    Pas tout à fait d'accord, dans l'article, ils supposent que les 2 autres géants ont payé une très grosse somme pour pouvoir avec cette option, pourquoi alors Facebook ne ferait-il pas pareil avec tous ses "partenaires" ?
    Sur le principe, c'est con, parce que cette querelle va surtout ennuyer l'utilisateur lambda qui ne comprend pas grand chose à tout ça, et qui râlera parce qu'il n'y a pas l'option et qu'il devra faire tout "à la main"...
    Google ne se croirait-il pas tout permis ? Beaucoup le pense, et ce dans beaucoup de domaines, c'est pas parce qu'on arrive à être le premier moteur de recherche qu'on est les rois du monde, bien au contraire, beaucoup de leurs travaux ne fonctionnent pas vraiment (mais on en parle beaucoup moins des échecs, ce qui est bien dommage, car c'est toujours très intéressant d'avoir l'analyse d'un connaisseur sur l'échec d'une grande entreprise, étant moi même pas un expert.)

    petit hors sujet: comme le dis CFerid, un petit effort sur l'orthographe ne serait pas de refus :)
    -1