Facebook : 86% des utilisateurs n'aiment pas la nouvelle version

Depuis la semaine dernière, les utilisateurs de Facebook peuvent tester la future version de leur profil : Timeline. Les premiers retours sont sans appel. Sur un échantillon de 1000 personnes, 86% ne l’aiment pas.

Dans la nouvelle configuration, le profil prend le nom de journal. Le suivi classique des posts est bousculé. Ici, ce sont les images et les liens qui sont privilégiés. De plus, une barre en haut à droite vous propose même de visiter votre profil année par année, et ce, depuis sa création. Ajoutons également que l’on peut renseigner désormais ses fractures et autres opérations survenues au cours de son existence ou encore créer une épitaphe posthume à l’attention d’un être cher…

Ces modifications et autres ajouts déplaisent principalement aux femmes et aux enfants. Selon l’étude de SodaHead, ils sont respectivement 91 % et 89 % à rejeter la nouvelle forme du profil Facebook. Les hommes sont moins catégoriques. Seuls 70 % d’entre eux préfèrent la version actuelle. Tous devront s'y faire dès le 30 septembre, date de mise à jour obligatoire de tous les profils.

Tuto : comment activer le nouveau profil Facebook

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • bbast
    Super, votre profil facebook va devenir un blog
    0
  • gambit
    Plus un service est utilisé, plus les utilisateurs hurlent à chaque changement. Facebook n'est pas le seul, chaque changement sur windows live, skype etc provoque des tollés.
    Même si c'est stupide, c'est malheureusement un comportement parfaitement humain, c'est la résistance au changement., même si elle ne repose sur rien de concret.

    Interrogez les gens sur ce qui leur déplait, réellement, ce qui pose probleme, vous vous apercevrez qu'il n'y a rien au final, c'est juste de la peur devant le changement, rien d'autre.
    0
  • Kenelm
    Anonymous a dit :
    Même si c'est stupide, c'est malheureusement un comportement parfaitement humain, c'est la résistance au changement., même si elle ne repose sur rien de concret.

    Interrogez les gens sur ce qui leur déplait, réellement, ce qui pose probleme, vous vous apercevrez qu'il n'y a rien au final, c'est juste de la peur devant le changement, rien d'autre.
    C'est parfaitement justifié en fait : l'habitude est un des points les plus importants, voir le plus important, dans la conception de tout système. C'est le genre de truc qui est rabâché dans tous les livres et cours de design d'IHM, d'ergonomie cognitive et autres domaines similaires.

    L'ajout de fonctionnalités ou l'amélioration de certains points n'est pas plus justifié que le changement des habitudes. Ca peut sembler bien pour certains, mais si ça détruit les habitudes des gens, c'est que c'est mal foutu. Le changement ça s'accompagne aussi, et là en l'occurrence ça a pas du tout été fait : au lieu d'avoir des changements progressifs, en commençant par l'ajout de fonctionnalités, l'incitation à les utiliser, puis la suppression des anciennes, on a le droit à un changement brutal. Et dans ce cas, les plaintes sont parfaitement justifiées.
    0