Facebook modifie ses cookies

Le développeur australien Nik Cubrilovic oblige Facebook a revoir sa politique de gestion des cookies. Le développeur australien Nik Cubrilovic oblige Facebook a revoir sa politique de gestion des cookies.

Facebook annonce la modification de trois cookies qui traquaient les internautes.

On apprenait hier que Facebook pouvait suivre les faits et gestes de ses utilisateurs sur Internet même lorsqu’ils étaient déconnectés. Ainsi, si vous passiez par un site comprenant un bouton « like », « share » ou un autre widget Facebook, vos informations étaient automatiquement envoyées au réseau social.

C’est le développeur et hacker australien Nik Cubrilovic qui avait dénoncé la manœuvre sur son blog. Immédiatement repris par d’autres sites et blog, ce pavé dans la marre n’a pas tardé à faire réagir Facebook.

Selon le géant américain, il ne s’agit pas là de surveillance. Ces cookies ont été mis en place pour protéger l’utilisateur et lui faciliter l’accès au réseau social, d’après lui. Malgré cet argumentaire, Facebook a tout de même modifié les trois cookies incriminés par le hacker australien.

Détail perturbant, en décembre 2010, Nik Cubrilovic avait déjà contacté Facebook en exposant ce problème. Aucune réponse ne lui a été faite jusqu’à ce qu’il dénonce la pratique sur son blog avant-hier.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • NameL3ss
    Et quelle(s) modification(s) a(ont) été apportées ?
    1
  • quecg2
    NameL3ssEt quelle(s) modification(s) a(ont) été apportées ?
    [troll]maintenant facebook peut suivre les faits et gestes de ses utilisateurs n'importe où ;) (même si il n'y a pas de bouton like ;))
    [/troll]
    0
  • shooby
    Et pas que ça. Les liens en disent déjà beaucoup. Faut juste les lire
    0