Facebook colle des élèves

Facebook est une fois de plus sous les feux de la rampe. Plusieurs lycéens belges du lycée Saint Jacques de Liège ont utilisé ce réseau social pour demander la démission d’une surveillante. Cette action n’a pas été du goût de la direction de l’établissement scolaire qui a décidé de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre des participants.

Punis pour avoir rejoint un groupe

Ils sont 70 élèves à avoir rejoint le groupe Facebook appelant à l’éviction d’un professeur. Tous sont concernés par la sanction mise en place par la direction. Chacun d’entre eux a donc écopé d’une colle. La Fédération des Étudiants Libéraux (FEL), syndicat étudiant, a eu vent de l’affaire. Elle a décidé de saisir la Commission de la Protection de la Vie Privée pour protester contre la décision de la direction du lycée Saint Jacques en invoquant la protection de la vie privée.

Atteinte à la vie privée

Bien que la voie de protestation choisie par les élèves ne soit pas la plus sympathique à l’égard de la surveillante concernée par la « pétition », la FEL estime qu’utiliser les données d’un groupe Facebook pour mettre en place des sanctions disciplinaires est beaucoup plus grave. Pour tenter de faire exemple, l’affaire a été portée à la connaissance de Christian Dupont, ministre de l’Enseignement belge. Aucune décision n’a pour l’instant été prise par la Commission invoquée par la FEL.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
    Votre commentaire
  • Loni
    Faut pas aller sur facebook, c'est le mal...

    On sait pas dans quoi on s'engage quand on s'inscrit sur un site pareil :/

    Même l'état n'a pas autant d'informations qu'eux :/
    1
  • Anonyme
    moi je rigole quand on mélange les termes "facebook" et "vie privée" dans une même phrase !
    facebook est un réseau d'échange public, les informations transmises sur ce réseau sont vouées à être diffusées/publiées ... il ne s'agit en aucun cas de "vie privée"
    3
  • Anonyme
    A paris plusieurs éléves de mon ancien lycée on était viré a cause de differents groupe sur facebook et des commentaires qu'il avait déposé !
    0