USA : des faux profils pour la propagande et la surveillance sur les réseaux

L’Electronic Frontier Foundation (EFF) vient de publier un document selon lequel le gouvernement américain utiliserait de faux profils sur les réseaux sociaux pour toucher l’opinion publique. Ces faux profils seraient également utilisés pour de la surveillance à travers les réseaux sociaux, pratiquée notamment par les agences gouvernementales comme le FBI.

Le gouvernement userait de faux profils

Les réseaux sociaux seraient-ils devenus un moyen, pour les États-Unis, de manipuler l’opinion publique et de surveiller ses citoyens en toute impunité ? Pour l’EFF, qui a révélé l’existence de faux profils créés dans ce but, le gouvernement américain aurait contacté l’entreprise HBGary, qui aurait été chargée de mettre en place un logiciel capable de créer et de gérer ces profils. Cela a notamment été confirmé après qu’une fuite, provenant d’un internaute anonyme, révèle des mails échangés entre le gouvernement et ladite entreprise.

Plusieurs journalistes américains ont eu accès au contenu de ces mails, et il en ressort que ceux-ci parlent principalement de la manière dont il est possible de croiser les références sur différents sites et services afin d’obtenir des informations sur une ou plusieurs personnes. De la même manière, les mails évoquent également la possibilité d’utiliser Facebook pour faire passer les messages du gouvernement, notamment en utilisant une grande quantité de faux profils.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • stephbpm
    A mon avis, il n'y a pas que les USA qui agissent de la sorte... Et c'était très prévisible.
    0
  • shooby
    ah bon, qu'est-ce qui te fait penser ça ?
    0
  • stephbpm
    Anonymous a dit :
    ah bon, qu'est-ce qui te fait penser ça ?


    Parce qu'à leur place, je ferai la même chose.
    0