Facebook surveille les conversations pour repérer les criminels

L’information a été révélée par l’agence de presse Reuters. Facebook scannerait les conversations de ses utilisateurs pour y repérer les comportements criminels. L’agence évoque le cas d’un homme arrêté par la police au lendemain d’une conversation qu’il aurait eue avec une mineure sur le réseau social. Les faits se sont déroulés le 9 mars et c’est un outil de scan automatique mis au point par les équipes techniques de Facebook qui aurait retracé une conversation lors de laquelle l’homme de trente ans donnait rendez-vous à une jeune fille de 13 ans.

L’outil de scan aurait émis une alerte qui a ensuite été transmise par Facebook à la police. La technologie dont il est ici question repose sur un algorithme qui censé vérifier une liste de termes suspects. Ceux-ci ont été établis sur la base de véritables conversations enregistrées entre pédophiles et victimes lors de différentes enquêtes judiciaires. Facebook s’interroge également lorsque deux personnes d’âge très différent communiquent sans qu’un lien familial apparaisse entre elles.

Facebook assume totalement ce procédé. Il explique « être amené à partager des informations lorsque nous estimons qu’elles sont nécessaires pour empêcher une fraude ou toute autre activité illicite, pour prévenir tout préjudice corporel imminent ou protéger nos intérêts et vos intérêts contre les personnes qui ne respectent pas notre déclaration des droits et des responsabilités ». Une explication qui tient la route lorsqu’il s’agit de protéger des victimes de leurs agresseurs mais qui suscite également de nombreuses interrogations sur ce que le réseau social « apprend » de ses utilisateurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • xorangoutan
    Voilà, je te scrute la nusse parce qu'il y a eu un cas où cela a permis d'arrêter un pédophile....
    Justifions la privation de vie privée..... on est en train de se faire, mais alors en force, mettre assez profondément..... j'ai l'impression que les centimètres de l'an prochain sont déjà rentrés.
    Que foutais cette gamine sur le réseau social sans surveillance, à discuter avec un étranger.....
    Les parents devraient faire un peu plus gaffe à leurs mômes et leurs apprendre les dangers et les pièges du net.... cela éviterait que l'on se retrouve avec des détecteurs automatiques de déviance......
    La pédophilie est un crime et je ne la justifie pas et ne l'excuse pas, mais la censure avance masquée sous les bonnes intentions de lutte contre le crime..... et demain il sera criminel de critiquer la société de consommation, l'utopie de la croissance éternelle.......
    Le suppositoire avance tellement doucement que personne ne s'insurge ni ne se révolte..... au mieux l'on s'indigne......


    Je ne sais pas où l'on va, mais on y va.... et ça m'effraie.
    0
  • Kenelm
    Ben on va droit dans le mur :D
    0
  • Xiiime
    Hello,
    je m'en fiche complètement. Il faut arrêter de considérer Facebook comme son "endroit privé", ce n'est pas le cas et ça n'a jamais été le cas. Je ne comprends pas pourquoi les gens sont si stupidement viscéraux avec ça.

    Je m'en contrefiche que Facebook scanne mes infos. C'est du donnant-donnant, je trie mes informations en conséquence et ils en font ce qu'ils veulent. Si je (et n'importe qui d'entre vous aussi!) pouvais gagner de l'argent comme ça, vous le feriez.
    Je n'ai de toute façon rien à cacher.
    0