Facebook : une polémique pour le droit à l’image

Une nouvelle polémique ébranle Facebook cette semaine, alors que la dernière modification des conditions d’utilisation du site soulève un vent de protestation auprès des internautes. Il s’agit de l’utilisation des contenus publiés par les utilisateurs sur Facebook, qui seraient soumis à un « droit irrévocable d’utilisation » par le site...

Facebook, le nouveau Big Brother ?


Vos photos, textes et autres vidéos publiées sur Facebook vont-elles devenir la propriété de Facebook à part entière ? Si cette affirmation peut sonner comme un scénario catastrophe aux oreilles de certains, elle s’apparente plutôt à une réalité pour les défenseurs de la vie privée, qui mettent en lumière les dernières modifications des conditions d’utilisation de Facebook. Extrait choisi : « vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable et mondial (avec l’autorisation d’accorder une sous-licence) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur le site. (...) votre contenu d’utilisateur peut être effacé du site à n’importe quel moment. Si vous l’effacez, le droit accordé à Facebook évoqué précédemment expirera automatiquement, mais notez que l’entreprise peut en conserver des copies archivées ». En d’autres termes, une photo supprimée de Facebook, pour quelque raison que ce soit, est potentiellement toujours présente et consultable sur les serveurs du site.

Ces modifications, dont fait partie l’extrait ci-dessus, datent du 4 février dernier, et ont été pointées du doigt ces derniers jours par le site The Consumerist. Ce qui est critiqué avant tout, c’est une certaine perte du contrôle des données personnelles par les utilisateurs, un défaut de Facebook pointé du doigt depuis son explosion ces dernières années. Certains internautes, intrigués par cette fameuse phrase, ont fait eux-même l’expérience : après avoir supprimé une photo qu’ils avaient publié sur leur profil, ils se sont rendu compte que même après suppression, l’adresse de la photo renvoyait bel et bien vers l’image censée être effacée...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
    Votre commentaire
  • jun2
    Ils pourrait au moins avoir la décence de prévenir leurs utilisateurs, et de leur faire accepter ou non cette mention.
    3
  • lolo240
    Une seule réponse à ce genre de site: BOYCOTTAGE

    On vit vraiment dans un monde de pourris ...
    8
  • noldarn
    Citation:
    Ils pourrait au moins avoir la décence de prévenir leurs utilisateurs, et de leur faire accepter ou non cette mention.

    Il ne s'agit pas de décence mais de droit !
    Lors de l'inscription on accepte des règles : modifier celles-ci de façon unilatérale me parait illégal (mais je ne suis pas juriste ...)
    3