Cisco met fin au caméscope Flip

Cisco a annoncé qu'il mettait fin aux caméscopes Flip qu’il a racheté en 2009. C’est la fin d’un produit qui a marqué l’histoire de la vidéo sur Internet.

En 2007, une petite société répondant au nom de Pure Digital Technologies commercialisait le Flip Video, un petit caméscope de poche qui a rapidement séduit les Internautes désirant mettre des vidéos HD 720p sur YouTube. Durant les deux premières années qui ont suivi la mise sur le marché du Flip, la firme a vendu deux millions d’exemplaires. Elle est devenue si populaire que Cisco a décidé de la racheter en 2009 pour 590 millions de dollars en action.

Aujourd’hui, Cisco annonce un plan de restructuration qui implique la fermeture de la division Flip Video qui est aujourd’hui dominée par les smartphones. En effet, beaucoup de terminaux mobiles sont capables d’enregistrer des vidéos en 720p, voire 1080p dans certains cas. La qualité est parfois discutable, mais les consommateurs moyens préfèrent avant tout le pragmatisme qui découle de n’avoir à utiliser qu’un seul appareil.

Cisco continuera de prendre en charge le FlipShare, service de partage de vidéo en ligne, mais cesse aujourd’hui toutes les activités de développement et devrait maintenant s’attacher à écouler les stocks restants. Flip restera dans l’histoire comme un des meilleurs exemples des mouvements ultra rapide du marché des hautes technologies. Alors qu’en 1980, il a fallu quatre ans à IBM pour dominer le marché des ordinateurs, le Flip a connu un succès fulgurant, est devenu un phénomène de mode, puis a souffert de l’obsolescence et a mis fin à ses activités durant ce même laps de temps.