Franz Ferdinand envoie Web Sheriff après les pirates

Franz FerdinandFranz FerdinandLa fuite sur Internet du dernier album de Franz Ferdinand, nommé “Tonight”, semble plus que déplaire au groupe. Les musiciens, qui ont pourtant déjà exprimé leur sympathie pour le téléchargement, allant presque jusqu’à inciter leurs fans dans cette pratique, ont donc décidé de contacter une société privée, Web Sheriff afin de faire cesser la propagation de cet album.

Franz Ferdinand n'est plus sympa avec Internet


La société britannique Web Sheriff a donc pour but de défendre les droits d’auteur en Europe. Elle a déjà été contactée par d’autres artistes, comme Prince, Michael Jackson ou les Village People. Aujourd’hui, c’est donc le groupe Franz Ferdinand qui fait appel à ses services, dans le but de freiner la propagation de son nouvel album “Tonight” sur la toile. Web Sheriff va ainsi être chargé de contacter plusieurs sites jugés responsables de cette fuite afin de leur demander de retirer tout lien vers ledit album en téléchargement, sous peine de poursuites.

Cette décision, si elle peut sembler classique pour n’importe quel autre artiste, surprend de la part de Franz Ferdinand, dont les membres ont eux-mêmes avoué être proches de la philosophie liée au téléchargement. « J’aime bien l’idée qu’à cause du téléchargement, les gens ne vont acheter que les chansons qui en valent la peine. Je pense que c’est une chose positive. Cela veut dire que les groupes paresseux ne vont pas nous donner un seul bon titre et un album plein de remplissage. (...) Je pense que c’est pour cela que nous sommes sympathiques à l’environnement du téléchargement » avait expliqué Alex Kapranos, chanteur et guitariste du groupe, en 2007.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    ce qui compte c est de la retourner toujours du bon coté n est ce pas?
    1
  • kakashi99
    en meme temps, il y a une difference entre etre pour le telechargement légal, ce qui a l'air d'etre leur point de vue et le le telechargement illegal...

    leur 3eme album n'est pas encore dispo, donc leur réaction peut se comprendre.
    -1
  • noldarn
    Disons qu'ils étaient d'accord tant qu'ils n'étaient pas encore bien connus, ou quand ils commençaient juste à être très connus, sachant que ça aide beaucoup à se faire connaitre.
    Maintenant qu'ils le sont ils ne voient plus que le "manque à gagner" ...
    En même temps si leur album est dispo en P2P avant même d'être sorti officiellement je peux comprendre qu'ils aient un peu les boules !
    2