[MàJ] Free Mobile : premiers chiffres officiels, pas encore 3 millions d’abonnés

Mise à jour : Bouygues Telecom a communiqué ses résultats financiers sur le premier trimestre et notamment sur le nombre d'abonnés perdus. Sur les trois premiers mois de l'année, l'opérateur a perdu 210 000 abonnés mobiles mais également 169 000 clients pour l'offre prépayée.

Première publication le 15 mai :

Tous les opérateurs mobiles ont, les uns après les autres, communiqué sur la perte d’abonnés subie avec l’arrivée de Free Mobile sur le marché. D’autres, comme Bouygues Telecom, se sont même livrés au petit jeu des pronostics sur le nombre d’inscrits au quatrième opérateur. Après près de 3 mois d’existence, Free Mobile a enfin publié ses premiers résultats et notamment son nombre actuel d’abonnés : 2,61 millions, soit 4% du marché.


« Jamais un opérateur n'a gagné autant de clients en aussi peu de temps », s'enthousiasme le propriétaire de Free Xavier Niel. De bonne guerre, Free Mobile s’est inspiré de la communication de ses concurrents pour calculer les pertes de ces derniers. SFR serait le concurrent qui aurait subi le plus de résiliations avec 620 000 abonnés en moins, juste devant Orange (615 000).


854 000 nouveaux abonnements sur la période


Bouygues n’a pas encore officiellement divulgué ses résultats, mais le plus petit des trois opérateurs aurait perdu « seulement » 134 000 clients au 1er mars. Les résultats trimestriels de Bouygues sont attendus ce jour. Enfin, les petits opérateurs ou MVNO auraient compté 89 000 abonnements en moins en 3 mois. Notons que sur la même période, l’Arcep annonce 854 000 nouvelles souscriptions d’abonnements.


Une performance notable en un peu plus d'un trimestre qui permet à l’entreprise française d’afficher un chiffre d’affaires de 97,5 millions. Le communiqué précise que la vente de terminaux a rapporté 11,5 millions d’euros sur ce chiffre d’affaires. Toujours est-il que la barre symbolique des 3 millions d’abonnés, objectif annoncé de l’opérateur au moment de son lancement, n’est pas encore franchie, même si Free Mobile ne s’était pas fixé de délai pour l’atteindre.


Une répartition vraiment « équilibrée » entre les deux forfaits ?


En revanche, le nouvel arrivant ne précise pas la répartition des abonnés entre le forfait à 2 euros/mois (0 euro pour les abonnés Free Internet) et celui à 19,99 euros/mois (15,99 euros pour les abonnés Free Internet). Free Mobile n’évoque qu’une répartition « équilibrée ». Mais devant l’engouement entourant le lancement de la marque début janvier, on imagine que de très nombreux abonnés au FAI se sont laissés tenter par le forfait « gratuit », pour lequel il suffisait de payer 15 euros pour l’envoi de la carte de SIM pour profiter de 2 heures d’appels et 200 SMS mensuels.


Enfin, rappelons que les opérateurs ont largement communiqué, Virgin Mobile en tête, sur le fait que depuis la mi-mars, les abonnés de la première heure de Free Mobile se sont de nouveau tournés vers les « anciens » opérateurs, notamment en raison de bugs à répétition sur le réseau du dernier entrant.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • kegesi
    Le forfait à 2€ (gratuit pour les abonnés freebox) c'est 60 mins + 60 sms et l'envoi de cette sim est gratuite (ou 10€ dans d'autres cas)
    http://mobile.free.fr/docs/tarifs.pdf

    D'où sortent vos chiffres?

    Merci
    0
  • o-n-range
    "Toujours est-il que la barre symbolique des 3 millions d’abonnés, objectif annoncé de l’opérateur au moment de son lancement, n’est pas encore franchie"

    Fausse affirmation. Les chiffres publiés correspondent à premier trimestre. Depuis, un mois et demi s'est écoulé, largement le temps de capter les 400.000 manquants.
    1
  • begoul
    Il faut preciser que c'est au 31 mars qu'ils avaient 2,6 millions d'abonnée je pense qu'en 1 mois et demi ils ont bien largement dépassé les 400000 manquants .
    0