Depuis l'arrivée de Free Mobile, les Français téléphonent plus et paient moins

L'impact de Free Mobile continue de se mesurer au fil de l'année. Dix mois après son lancement, plusieurs tendances ont pu être mises en évidences. Du côté des opérateurs historiques d'abord, qui gagnent moins d'argent avec un recul de 6% des revenus liés aux communications mobiles. La conséquence directe est la baisse d'effectif chez les différents opérateurs. 


Bouygues a annoncé un plan de départs volontaires pour 556 postes, tout comme SFR dont les chiffres n'ont par contre pas encore été communiqués. Orange, de son côté, a annoncé aujourd'hui 4 000 recrutements pour la période 2013-2015, qui ne compenseront certainement pas les 9 000 départs sur la même période. Ce sont donc 5 000 postes qui s'envolent.


Les grands gagnants : les clients


Mais tout n'est pas négatif, bien au contraire. Pour les clients, ce coup de pied dans fourmilière a été une belle opportunité pour changer leurs habitudes de consommation.


L'association 60 millions de consommateurs avait mis en évidence en aout dernier que l'arrivée de Free Mobile en France avait permis de ralentir la chute du pouvoir d'achat des Français. Ceci s'explique par les offres moins chères qui sont arrivées sur le marché, avec notamment B&You, Sosh etc. Le rapport de l'Arcep confirme l'économie : d'une année à l'autre, la facture moyenne a baissé de 11%, s'établissant à 22,30€ par mois et par client au second trimestre 2012.


En terme de consommation par contre, c'est l'explosion. Le rapport pointe du doigt un phénomène intéressant : 29,7 milliards de minutes passées au téléphone, soit 11% d'augmentation, qui fait suite à une première hausse de 5,7% au premier trimètre, « des taux jamais atteints au cours des cinq dernières années ». D'ailleurs, pour la première fois depuis 2007, la consommation mobile dépasse largement celle depuis les fixes (de 2 milliards de minutes).


Les SMS ne sont pas en reste, avec une moyenne de 242 textos échangés par mois par personne, soit 22% de progression sur un an. La data, quant à elle, a vu son utilisation augmenter de 68,6% sur les 12 derniers mois, ce qui représente 22 000 téraoctets de données consommées. Et les clés 3G ne représentent que 13% de ce chiffre. Autant dire qu’avec de telles valeurs, les smartphones ont encore de beaux jours devant eux.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • droopy75
    Les opérateurs en profite lors du renouvellement de mobile : +19 € !!!!
    0
  • Papounet17000
    Merci qui ? merci FREE
    0
  • aegir_fr
    Faut arrêter avec ces histoires de licenciement qui seraient à cause de Free. Faites le calcul ; 556 suppressions de poste, ça fait une économie inférieur à 50 millions d'€ par an ; alors que Bouygues Telecom a annoncé un résultat opérationnel de 150 millions sur seulement les 6 premiers mois de l'année !

    Ces suppressions de postes, c'est juste parce que les actionnaires veulent toujours plus de dividendes.
    0