Free Mobile : l'UFC Que Choisir tire la sonnette d'alarme

L’UFC Que Choisir s’attaque à la nouvelle offre Free Mobile. Elle y a relevé plusieurs incohérences ou points noirs.

Après avoir épluché les conditions générales d’utilisation du forfait mobile illimité de Free avec l’appui de son service juridique, cette association de consommateurs conclut qu’il présente « les mêmes défauts que chez les autres opérateurs de téléphonie mobile : des clauses abusives, des frais annexes, des restrictions d’usage… » 

Dans la liste des reproches que l’UFC fait à Free Mobile, deux points sortent du lot. Le premier concerne l’utilisation « en bon père de famille » de la téléphonie illimité. Ainsi, les appels voix ne seraient en fait pas illimités. S’il y a « utilisation à des fins ou de manière anormale […] perturbant ou dégradant le service », alors Free se réserve le droit de couper la ligne et résilier le contrat « sans indemnité ». Sur ce point, l’association pourrait s’en prendre à Free. Édouard Barreiro, représentant de l’UFC, a expliqué sur le plateau d’Arrêt sur Images : « Je ne sais pas si on va réattaquer ou si on va d’abord discuter. »

L’UFC ajoute que la carte SIM de Free Mobile limite l’envoi de SMS à 10 destinataires simultanément. Cette même carte SIM engendre des frais annexes. Si l’abonné ne vient pas d’un autre opérateur ou qu’il acquiert un téléphone auprès de Free, les envois de sa carte SIM et de son appareil lui seront facturés 10 euros chacun (15 euros pour les deux). Ajoutons que les utilisateurs de BlackBerry devront s’acquitter d’un euro supplémentaire sur leur abonnement mensuel pour bénéficier du push mail sur leurs terminaux, une option désormais offerte chez les autres opérateurs.

L’UFC Que Choisir s’est également intéressé aux appels depuis l’étranger. S’ils sont peu coûteux depuis les pays européens, ils se transforment en machine à sous en dehors de cette zone. Ainsi, « un appel vers la France est facturé 2 €/min depuis l’Algérie (contre 1,18 € chez Orange). Comptez par ailleurs 0,48 € le SMS envoyé depuis l’Algérie (0,28 € chez Orange) et 0,032 € le kilo-octet depuis le Royaume-Uni (0,005 €/ko chez Orange). »

Le succès éventuel de l’offre Free Mobile pourrait conduire à un déséquilibre du réseau et donc à sa saturation. S’il vient à sauter, Free se réserve deux jours pour le réparer sans indemnisation de ses abonnés, selon l’article 5.2 des CGA. Au-delà de cette période, l’indemnité est calculée « au prorata temporis du défaut d’accès au service », une mesure illégale, selon l’UFC.

La livraison des cartes SIM et mobiles pose aussi problème. Selon Free, « l’acquéreur doit signaler [un défaut de livraison] dans les 48 heures après la livraison. » L’UFC pointe du doigt cette close en la déclarant contraire à la législation.

Enfin, terminons par les défauts de paiement. Free prévoit un dépôt de garantie obligatoire « en cas d’inscription incomplète, de retard de paiement, d’inscription au fichier Préventel. » Cette somme est également requise si l’abonné souhaite payer son abonnement par chèque ou carte bancaire. Les retards de paiement seront, quant à eux, soumis  au « taux égal à trois fois le taux d’intérêt légal calculé sur le montant des sommes dues TTC à compter du 1er jour de retard » et d’un minimum de 7,50 €.

Au final, l’UFC souhaite freiner l’engouement qui entoure Free Mobile en prévenant des mauvaises surprises.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
74 commentaires
    Votre commentaire
  • laurent77130@guest
    désolé mes free reste le premier avec des prix aussi competitf, bravo à free!!!!!
    au revoir SFR, Orange, bouygue telecom etc!!!!!!! bande d'escrot
    -1
  • H-hich
    L'UFC contre Free comme c'est nouveau et parfaitement partial :D

    Et ca fait pas 15 ans que ces soit disant defenseurs du consommateur auraient pu se faire entendre un peu contre les 3 grands avec leur prix 4 fois plus élevé ??

    Ah ben non, défendre le consommateur on peut pas, pomper un peu de fric a Free pour renflouer les caisses comme tous les ans, c'est plus facile ;)
    1
  • ikea31@guest
    Quelqu'un peut-il me dire à quoi sert l'UFC Que Choisir ?
    Ils n'ont absolument pas permis de faire changer quoique ce soit en matière de téléphonie mobile pendant des années....et maintenant ils tirent sur sur Free....Intéressant comme démarche...
    2