Le réseau Free mis à mal par de nouvelles données

Le début d'année 2013 n'a pas été simple pour Free, entre lenteurs de chargement des vidéos sur le service YouTube et des ralentissements sur son réseau constaté par IP Label. Voilà que de nouvelles données mettent à mal les infrastructures du groupe Iliad, proposées cette fois par Google en collaboration avec Measurement Lab, un projet qui vise à mesurer la vitesse et la qualité des FAI à travers le monde.

Le site est accessible à tous et permet en quelques clics d'ajuster les critères, les fournisseurs d'accès et le ou les pays à comparer. En quelques secondes, les graphiques parlent d'eux-mêmes : la plupart des critères tendent à indiquer que Free est en difficulté comparé à ses concurrents, tandis que Numericable tient le haut du pavé. 


Débit descendantDébit descendant
Free n'aura pas tardé à répondre à ces données en précisant, à juste titre, que l'échantillon des utilisateurs Free dépasse de loin ceux de ses concurrents : 33 061, contre 4 719 seulement chez Bouygues ou 11 635 pour SFR. Malgré ce manque d'homogénéité dans les panels, ces données permettent malgré tout de tirer une tendance.

En terme de débit descendant, Numéricable tient le haut du panier avec une moyenne de 15,37 Mb/s en janvier dernier (rappelons toutefois que l'opérateur ne propose que du câble ou de la fibre à ses abonnés, là où la concurrence propose le plus souvent de l'ADSL). Free quant à lui, n'atteint péniblement que 1,65 Mb/s alors qu’Orange par exemple se fixe à 4,84 mb/s, une valeurs proche de SFR, Bouygues se hissant à 6,65 Mb/s.


Débit montantDébit montant
Mais le plus intéressant sur le graphique de la vitesse de téléchargement, c'est l'historique. On constate que Free a visiblement connu, sur le panel recensé, une baisse de débit à partir de la mi-2012, date avant laquelle il faisait jeu égal avec Bouygues, Orange et SFR. La question est alors de savoir ce qui a pu occasionner cette baisse de débit en téléchargement. L'upload n'est toutefois pas un problème pour Free, qui s'octroie la deuxième place avec 0,68 Mb/s derrière l'indétrônable Numéricable (0,83 Mb/s).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Wildfear
    Est-il possible de savoir comment ont-été prise ces mesures ? horaires, méthode de mesure, choix des panels?

    S'il s'agit de mesures faites par google sur ces propres serveurs ... on sait très bien que les tuyaux Free/Google sont saturés ...
    0
  • squirrel
    D'autant plus que le laboratoire choisi, M-Labs, a été créé par google.....
    0
  • Pierre Cavapaslatete
    Ce comparatif est peut être juste peut être pas. En tout cas ce qui a été réellement mesuré est si vague que l'étude qu'on n'en retire aucune information valable. On connait la guerre entre Free et Google donc on se pose des questions. Et puis si il y a des problèmes entre free et google il y a d'autres moteurs de recherche ...
    0