Affaire Free-YouTube : l'UFC saisit les autorités

L’affaire des ralentissements de YouTube chez les abonnés de Free aura finalement fait réagir l’UFC-Que Choisir. L’association de consommateurs vient d’envoyer une lettre à la DGCCRF et à l’Arcep, leur demandant de mener une enquête sur le fournisseur d’accès afin de déterminer sa responsabilité.


C’est après avoir reçu « de nombreuses alertes d’abonnés Free » que l’UFC-Que Choisir a pris la décision de saisir l’Arcep et la DGCCRF. Les demandes de l’association sont simples : « obtenir une réelle neutralité des réseaux, et pouvoir se connecter à partir de n’importe quel opérateur sur n’importe quel site de manière équitable », comme nous l’explique au téléphone Cédric Musso, directeur des relations institutionnelles à l’UFC-Que Choisir. Il estime en effet que ces problèmes de connexion depuis Free vers certains sites, et plus particulièrement YouTube, pourraient être considérés comme un motif de résiliation de la part des abonnés, bien que Xavier Niel n’ait jamais cherché à cacher les problèmes entre l’opérateur et le site de vidéos. Pour le patron de Free, la faute revient en effet à YouTube, qui refuserait d’investir suffisamment pour financer la connectivité vers ses serveurs.


C’est donc une enquête qui est demandée par l’UFC-Que Choisir, qui espère vivement que son « courrier ne reste pas lettre morte ». Le timing est en effet intéressant, puisque cette demande arrive quelques jours après qu’une proposition de loi sur la neutralité du net ait été évoquée par la députée Laure de la Raudière. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un opérateur français est impliqué dans un problème de ce genre, puisque l’affaire ayant opposé Orange à Cogent avait déjà fait grand bruit l’année dernière. Sur son blog, Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir, appelle à « l’établissement de règles claires » afin d’éviter l’explosion de « problèmes d’interconnexion entre les différents acteurs dont sont victimes les consommateurs ».


Pour l’instant, l’association de consommateurs refuse donc de s’emballer, reconnaissant que cela peut être « très long » avant que cette demande aboutisse à un résultat concret pour les internautes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • piwis
    free gêne ,donc toutes les solutions son bonne pour l’empêcher d'avancer, je pense a c'est conçurent en disant sa .
    0
  • vlaneo
    aucun rapport, c'est vrai que c'est insupportable, c'est pas que Free gène, c'est une sacré réalité !!
    impossible de voir une vidéo youtube en entier correctement, les temps de chargement son ultra-long... c'est inadmissible !
    0