GPS et kits mains-libres bientôt interdits ?

Les terminaux GPS et autres kits mains-libres vont-ils devenir illégaux ? La question est loin d’être absurde, elle est étudiée en ce moment même par le cabinet de Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire. Ce dernier a clairement posé la question suivante : « GPS et kits mains-libres sont-ils la cause d’accidents de la route ? »

Étude

Dans la foulée de cette réflexion, un projet d’étude vient d’être lancé sur les conséquences possiblement néfastes de ces accessoires. Les conclusions de cette recherche devraient être connues avant la fin de l’année 2009. Quoi qu’il en soit, depuis que la question est ouvertement posée, l’interdiction potentielle des GPS et autres kits mains-libres est devenue une réalité, pour peu que les conclusions de ce rapport accablent ce type de produits.

Le prétexte du téléphone

Ce débat intervient alors que les associations de sécurité routière montent au créneau. Ce n’est pas l’usage même de ces terminaux qui est en cause, mais bien le déficit d’attention qu’ils induisent lors de leur utilisation. L’étude se chargera de démontrer à quel point ces accessoires impactent la conduite et dans quelles limites ils pourront être utilisés.