nVidia modifiera son haut de gamme en setpembre

GeForce GTX 280 ?Le 17 juin prochain est une date que les amateurs de performances graphiques n’oublieront pas. Le fondeur nVidia va sortir ce jour-là sa dernière gamme de cartes graphiques. Cela commencera par les GTX 280 et 260 basées sur son nouveau chipset, le GT200.

Pas de pénurie à prévoir

MSI NX8800GT-T2D512EChangement de nomenclature, de processeur et de politique de distribution. Selon certaines sources proches des assembleurs de GTX 280 et 260, ces cartes ne devraient pas reproduire le schéma de leurs aînés avec une pénurie fulgurante à laquelle les cartes nVidia sont fréquemment confrontées.

On se souvient de la sortie de la GeForce 8800 GT 512 Mo, véritable réussite de la série 8 de nVidia. Rares étaient les cartes encore disponibles quelques jours après. Pour les GTX, le problème ne devrait pas se poser grâce à des stocks prévus en conséquence.

600 € pour le top

Leadtek GeForce 9800GX2Néanmoins, le prix de la carte qui, sans avoir été révélé, a déjà fait l’objet d’estimations, freinera sans doute certaines ardeurs. À 600 € la GTX 280, on pourra réfléchir à deux fois avant de se procurer un haut de gamme qui même en étant plus performant qu’une GeForce 9800 GX2, coûtera 100 € de plus que celle-ci pour une utilisation incomplète à l’heure actuelle. Ceux qui hésiteraient attendront que la vague de nouveautés soit passée pour acquérir un bon milieu-haut de gamme à l’image des anciennes 8800 GT/S 512 Mo et autres Radeon 9800 Pro.

Une seconde vague en septembre

Nvidia GT200Le site the Inquirer s’interroge, quant à lui, sur la durée de vie du GT200. Ce processeur graphique subit de fortes pertes lors de sa conception. Ce phénomène est commun à tous les composants, mais pour la GT200, l’affaire s’élève à 40 % de la production totale, ce qui aurait pour conséquence de plomber le coût de production et le prix boutique par la même occasion. Une carte déjà chère qui le serait encore plus à cause d’un surcoût de production n’est donc pas viable à long terme.

Pour nos confrères de the Inquirer, nVidia aurait dans ses cartons un chipset nommé GT200b qui outre la particularité d’être gravé en 55 nm aurait un plus faible taux d’erreur. Une sortie le 17 juin pour les plus pressés et une nouvelle vague à base de ce GT200b en septembre serait à prévoir. Cette dernière rendrait obsolète le GT200 originel.