Le GameBoy Micro débarque au Japon

Infos-du-Net.comNous vous parlions récemment de la GameBoy Micro (allez, aujourd’hui et pour faire plaisir à ceux qui n’étaient pas contents la dernière fois, aujourd’hui, ça sera une fille).
La dernière nouveauté du papa de Mario était la semaine dernière en avant première dans la plupart des boutiques de la capitale nippone et les joueurs locaux pouvaient découvrir avant tout le monde la console en question.

Sans être une nouvelle console pour autant, elle n’en est pas moins un formidable engin marketing, et Nintendo compte bien encore nous faire bouffer de sa nouvelle GameBoy de toutes les couleurs et à toutes les sauces.
Grise, violette, noire et bleue, la console existe en 4 coloris différents, auxquels vient s’ajouter une superbe Famicon Edition, une version aux couleurs de la NES japonaise.
Ces 5 versions ont été mises en vente aujourd’hui au Japon...

La toute petite et toute nouvelle console de Nintendo fait son entrée par la grande porte aujourd’hui même au pays du Soleil levant.
Avec une édition en hommage à la défunte (pas pour tout le monde, cela dit) Famicon, nul doute que cette console s’adresse d’abord aux plus « oldies » des joueurs, en ne manquant pas tout de même au passage de les prendre un petit peu pour des vaches à lait.

Tout d’abord, cette GameBoy n’est pas rétro-compatible.
Ce qui signifie qu’elle ne supporte ni les jeux de GameBoy Color, ni les jeux de la première GameBoy.
Pour une console s’adressant à des joueurs qui ont 20 ans d’expérience, ça la fout mal, comme on dit, surtout dans la mesure où les deux premières GameBoy Advance (la simple et la SP), proposent cette option depuis longtemps, et qu’on se demande ce que cela aurait bien pu coûter de la laisser.

Ensuite, une autre fonction pourtant disponible sur les anciennes GBA, mais absente ici, c’est la possibilité de brancher cette console sur une GameCube.
En effet, plusieurs jeux des deux consoles jouent énormément sur l’intéractivité qu’elles proposent, à condition d’avoir le câble adéquat.
Ici, pas question de ça, c’est une console prévue pour jouer à des jeux GameBoy Advance et rien d’autre.

Quels sont alors ses atouts, mis à part l’arc en ciel que cela va créer chez les revendeurs ?

Et bien, sa petite taille est un argument non négligeable, plutôt intéressant, même, pour ceux qui n’ont pas forcément des poches de 30 cm de long pour transporter leur console (qui a dit PSP ?).
Ici, les dimensions de la console ne dépassent pas la taille d’un paquet de cigarettes.
L’écran, sans être vraiment grand, est d’assez bonne facture et ne gâche pas la qualité du jeu.

La console sera disponible en europe avant la fin de l'année au prix d'environ 100€.

Pour accompagner la sortie de la console au Japon, Nintendo, qui vit bien de ses rentes, propose une réédition d’anciennes version de jeux mettant en scène le célèbre Mario.

Pour la petite histoire, la sortie de cette console le 13 septembre 2005 n'est pas un hasard.
C'est tout simplement un hommage au tout premier Mario sur Famicon, qui, alors qu’il était encore presque inconnu du grand public, a vu le jour sous le nom de "Super Mario Bros" un certain 13 septembre 1985 dans les boutiques du Japon...
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Skan@idn
    Pour les 20 ans du plombier, comme c'est mimi.. XD

    En gros c'est juste une GBA en moins bien mais plus petite. Et l'écran est rétro éclairé ? (personellement je m'en fous mais c'est pour les précisions)

    Citation:
    (allez, aujourd’hui et pour faire plaisir à ceux qui n’étaient pas contents la dernière fois, aujourd’hui, ça sera une fille)


    Je vois pas de qui tu parles là... :o
    0
  • ssj4gokusama
    c simple normalement on ne dit pas une game boy advance mais UN game boy advance
    c idiot je sais mais c nintendo
    0
  • philippe021
    Laissons ce sujet de côté, ou ça va repartir comme la dernière fois... :biggrin:
    0