Gauss, un virus peut en cacher un autre

Dans la série des méchants virus qui font peur, nous avons récemment connu Flame. Et comme les trains, un virus peut parfois en cacher un autre. C’est en poussant les recherches sur ce dernier qu’un autre virus à l’architecture similaire a été découvert : Gauss. De type cheval de Troie, il a la particularité d’avoir déjà infecté bon nombre de machines, sans être encore activé.

Gauss se focalise sur les données bancaires. D’après Kaspersky, il est capable d’accéder à vos cookies et mots de passe, mais aussi de récupérer vos transactions Paypal ou Citybank. L'éditeur d'antivirus a déjà détecté 2500 machines infectées, et estime à des « dizaines de milliers » le nombre total d’ordinateurs concernés.

Kaspersky a mis en ligne un site dédié pour lutter contre Gauss, qui cible néanmoins surtout le Moyen-Orient. Un outil va s’assurer que Palida Narrow, une police de caractère, n’est pas installée. Elle serait le signe de la présence du virus. Si par malchance la machine ne réussit pas le test, un logiciel gratuit est mis à disposition pour se débarrasser de l’infection.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire