Les applications web de Google disponibles hors ligne

Google lance Google Gears De plus en plus de PME utilisent les applications bureautiques de Google (Gmail ou Google Agenda pour ne citer que les plus populaires). Fort de ce constat, Eric Schmidt, le directeur du géant de la recherche sur la toile, a annoncé la diffusion d’un logiciel « open source » qui autorisera à utiliser ces applications sans connexion au réseau.

Open source

Google Gears, c’est son nom, est léger (moins de 1 Mo) et simple d’utilisation. Des fonctions API Javascript et une base de données relationnelle SQLite, voilà à quoi se résume le tour de force de Gears. C’est ainsi qu’un utilisateur en déplacement, ou dépendant d’une connexion instable pourra continuer à travailler sur les applications Google en mode hors ligne.

La technologie Google Gears a été confiée à une communauté de développeurs open source dans le but de la rendre encore plus attrayante. Eric Schmidt le confirme : « Nous croyons beaucoup en la capacité de cette communauté à repousser les limites de cette technologie, pour aboutir à un standard en open source, profitant à chacun. » Le plug in qui s’installe dans le navigateur Internet est pour l’instant compatible avec Internet Explorer (v.6 minimum) et Firefox (à partir de la v.1,5), mais Google ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin et les versions Linux, Mac OS X devraient suivre.

L’analyse : À l’évidence, Google a opté pour une stratégie qui consiste à occuper le terrain. Il ne se passe pas une semaine sans qu’il ne soit question du géant de Mountain View dans l’actualité. Gears en est l’exemple parfait. Le nouveau produit de Google fait plus que d’irriter Microsoft. Il propose une alternative viable à Outlook, au moins dans les fonctions basiques. Pour autant, combien de PME sont-elles prêtes à mettre en ligne des données quand elles ont été habitués à les stocker sur leurs disques durs ?