Gold-to-Go lance les distributeurs automatiques d’or


Abou Dhabi, la capitale politique des Emirats Arabes Unis n’a plus grand chose à envier à Dubaï, l’émirat voisin et capitale économique. Si durant ces dernières années Dubaï a fait beaucoup parler d’elle, avec ses attractions démesurées et ses touristes « bling-bling », Abou Dhabi suit progressivement la cadence.

Récemment, la société allemande Gold-to-go a installé une machine qui distribue des lingots d’or dans le hall du prestigieux hôtel Emirates Palace. Pour en obtenir,  les acheteurs glissent leurs billets ou leur carte de crédit dans la machine, de couleur dorée. L’or est disponible en bijoux de 24 carats, en lingots de 1 g, 5 g et 10 g, et en pièces représentant les pays producteurs. Cerise sur le gâteau, la machine est connectée à un terminal informatique lié au marché boursier en Allemagne. Les prix seront alors actualisés toutes les 10 minutes. La machine est fabriquée en acier blindé recouvert d’or de 24 carats, portant une caméra de surveillance et l’inscription : Gold-to-go.

Thomas Geissler, l’homme d’affaire allemand dépositaire de la marque, parle de 35 machines opérationnelles d’ici à la fin de l’année. Les premières machines fonctionnelles en Europe seront installées en Allemagne, puis en Russie et en Italie avant que la vague dorée s’étende à tout le continent. La France n’a pas encore été citée.

La machine a surtout été créée pour rendre le métal précieux rapidement et facilement accessible, avec des prix moins élevés qu’en banque. Néanmoins ce distributeur s’annonce comme un produit destiné à une certaine frange de la population : ceux qui peuvent acheter des lingots comme on achète des bonbons. En tout cas la péninsule arabique continue à vivre une ère dorée.