Chercher sur Google pollue

Un physiciste américain affirme que deux cherches sur Google emettent autant de dioxyde de carbone que lorsqu’on boue de l’eau dans une bouilloire électrique.

Rechercher pollue

Alors que Google affirme qu’une recherche sur son moteur de recherche emet 0,2 g de C02, Alex Wissner-Gross parle de 7 g de CO2. La pollution proviendrait de l’électricité utilisée pour alimenter les terminaux et les larges centres de données utilisés lorsqu’un internaute lance une recherche.

Selon le chercheur, la combinaison des ordinateurs de Google au travers du monde et des ordinateurs des particuliers accédant aux moteurs de recherche contribue à une pollution importante. On note qu’il ne condamne pas Google puisqu’il explique que l’électricité utilisée est nécessaire pour assurer la qualité des services offerts.

Les technologies et leur consommation de CO2

En attendant, cette étude montre qu’une solution est nécessaire pour que les technologies ne contribuent pas à la destruction de notre planète. Google est ainsi le cofondateur de Climate Savers Computing Initiative qui veut diviser de moitié l’énergie consommée par les ordinateurs d’ici 2010, réduisant ainsi les émissions de CO2 de 54 millions de tonnes par an. Reste maintenant à voir quel sera l'aboutissement concret de ces initiatives.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • nemec
    Je me demande toujours qui finance ces études à 2 balles ?
    -2
  • Marquant_Benjamin
    Il y a des millions de recherches par jours alors si tu sais compter plus loins que 2 tu peux comprendre le problème ... ?
    -4
  • Anonyme
    Et dans ce cas la, il aurait été intéressant de savoir quel moteur pollue le moins!
    0