Google se prépare à payer 500 millions de dollars

Un document soumis par Google à l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers vient modifier les résultats que l’éditeur avait publié le 14 avril dernier. Google retire ainsi 500 millions de dollars pour les mettre de côté (env. 350 millions d’euros) dans le cadre d’une possible résolution d’un différend avec le département américain de la justice.

Les bénéfices de son premier trimestre budgétaire, qui s’est terminé le 31 mars 2011, passent de 2,298 milliards de dollars (env. 1,6 milliard d’euros) à 1,798 milliards de dollars (env. 1,25 milliard d’euros). Si l’on place ces chiffres dans leur contexte, la somme réservée pour un hypothétique accord à l’amiable est une goutte d’eau pour le moteur de recherche. En effet, cela représente seulement trois semaines de chiffre d’affaires.

La question est de savoir ce qui se cache derrière cet accord. Le fait que le paiement soit destiné au département américain de la justice laisse penser à une affaire d’abus de position dominante. En page 21 dudit document Google explique seulement qu’il s’agit d’un litige concernant sa régie publicitaire. Il est donc permis de penser que cette affaire a un lien avec l’enquête ouverte par la Commission européenne qui communique ses résultats au département américain de la justice. La procédure a été officialisée en décembre dernier et tente de savoir si Google a écarté certains concurrents des résultats de son moteur de recherche et de ses espaces publicitaires afin de promouvoir ses propres services.

Une très grande partie des revenus de Google provient de ses activités publicitaires ce qui explique la volonté de la firme de se soumettre rapidement aux exigences américaines. En effet, 500 millions de dollars ne sont rien comparativement à une injonction qui viendrait ralentir ou même freiner le travail de sa régie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    bref une broutille pour eux ... pas pour nous
    0
  • Rorothermidor
    C'est ce qui préfigure ce que je craignais depuis un moment. Ils contrôlent un nombre d'informations dépassant l'entendement ce qui en soit est un abus de position dominante. Le principe de cette retenue d'argent reste floue ce qui ne présage pas grand chose de bon. J'ai quelques doutes quand à leurs motivations.
    0
  • vanstreumer
    curieux sa... je me demande ce qu'est cette affaire ...
    0