Google n’affichera plus le nombre de pages référencées

Infos-du-Net.comSouffrirait-t-on d’une crise de mégalomanie en ce moment chez Google ?
C’est ce qui pourrait venir à l’esprit de certains alors que le moteur de recherche le plus utilisé opère de plus en plus de changements et entreprend des actions qui peuvent sembler étranges ou d’une raison indéterminable, comme la récente vente de 4 milliards d’actions, ou encore le lancement hypothétique de plusieurs points d’accès Wi-Fi à travers l’amérique.

Certains sont même allés jusqu’à conférer à l’entreprise, qui se lance en ce moment sur tous les domaines, la création d’un système d’exploitation, lui conférant ainsi des ambitions de concurrencer Microsoft sur son terrain de prédilection.

Cette fois-ci, c’est d’assurance dont le moteur de recherche qui fête aujourd'hui ses sept ans fait preuve en décidant de ne plus afficher le nombre de pages référencées, prétextant que son avance sur la concurrence ne justifiait plus l’affichage de ce nombre...

Fin de la course pour Google

Les plus anciens se souviennent sûrement de la course qui eu lieu entre Google et Yahoo, une course au nombre de page référencées, qui contribuent fatalement à la popularité du moteur.
Comme dans toutes les courses, chacun des deux camps avait ses partisans, qui défendaient corps et âmes leur poulain.

Hier soir, Google a annoncé avoir triplé le nombre de pages accessibles par le moteur et a continué en précisant que le nombre de pages trouvées par le moteur après chaque recherche ne serait plus mentionné.
Google met donc fin à cette fameuse course qui l’opposait à son principal rival des grands jours Yahoo.
Le moteur de recherche préfère maintenant compter sur la confiance que ses utilisateurs peuvent lui porter plutôt que sur un chiffre, en appelant ces utilisateurs à se rendre compte par eux-même de ses résultats par rapport à ceux de la concurrence, et si la société a refusé de communiquer le nombre de pages actuellement référencées (il y en avait selon Google huit milliards il y a quelques temps), celle-ci ne manque pas d’assurance dans ses propos et ses choix.
"Nous pensons avoir un index trois fois plus important (sans compter les pages en double), Nous demandons à nos lecteurs de faire le test et de se rendre compte par eux-mêmes", a ajouté Marissa Mayer, directrice des produits Internet grand public de Google et directrice de produit chez Google.com.

Quel avantage pour le moteur ?

Cependant, au mois d’août dernier, Yahoo avait affirmé avoir accès via son moteur à 19,2 milliards de pages, ce qui le portait au dessus de Google.
"Les chiffres absolus ne sont plus utiles", affirme Mayer, qui précise en passant que Google a multiplié par 1000 sa base de données depuis son lancement en 1998.

Peur de la comparaison avec la concurrence, mégalomanie abusive ou tout simplement un désir de mettre une fin à une course qui n’aura que trop duré, toujours est-il que Google ne compte maintenant plus par les chiffres, mais par la pertinence des résultats, ce qui ne peut apporter que du bon pour l’utilisateur final.

Source : Reuters
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • Kain_TGC
    apres tout pourquoi pas, de toute facon tout ce qui touche a google me satisfait: moteur de recherche, Gmail, google talk, google earth... alors un OS pourquoi pas, tant que ca reste comme le reste, gratuit!
    0
  • coucounou85
    Vous ne donnez quand même pas l'information de base à savoir la 7eme année d'existance de google !!! Alors Bonne anniversaire Google
    Voir image jointe
    0
  • Onigiri@IDN
    Citation:
    Expéditeur : coucounou85 Date : 27/9/2005 18:14:15

    Vous ne donnez quand même pas l'information de base à savoir la 7eme année d'existance de google !!! Alors Bonne anniversaire Google

    Tu apprends à lire et tu reviens après, d'accord ?
    0