Google mise sur des ballons pour répandre Internet

Encore un projet "dingue" chez Google, qui n'aura d'ailleurs jamais aussi bien porté son nom : Projet Loon (littéralement "projet dingue"). L'idée est simple : pour propager plus rapidement l'accès à Internet sur le globe - seule un tiers de la population mondiale peut actuellement y prétendre - la firme californienne mise sur une série de ballon gonflable.

Actuellement testé sur une trentaine de ballons en Nouvelle-Zélande, le dispositif exploite des fréquences inutilisées pour offrir aux utilisateurs placés dans un périmètre de 1 200 km un accès internet via Wi-Fi. De quoi répondre efficacement aux limitations physiques de certaines zones difficiles d'accès.

Des ballons dirigeables

Mais contrairement à de vulgaires ballons volant au gré du vent, les Loon (composés à base de polyéthylène) pourront corriger par eux-mêmes leur trajectoire et ainsi garantir une couverture optimale. Quant à la question du débit, le projet mise d'abord sur un équivalent à une connexion mobile 3G.

Seulement, ces ballons doivent être placés suffisamment haut pour éviter de perturber le trafic aérien. Ainsi, la stratosphère culminant à 18 kilomètres semble être le lieu idéal, l'endroit même duquel Felix Baumgartner s'était élancé pour son célèbre saut.

Une vidéo détaillant le dispositif a été mise en ligne sur la chaîne YouTube du projet, que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Project Loon: The Technology

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire