Google mis à mal par un entrepreneur allemand

G-mail.deGoogle Gmail
Entre Google et l’Allemagne c’est une relation qui connaît plus de bas que de hauts. Après le bras de fer juridique, entre l’état et l’entreprise, sur l’existence même des comptes de messagerie anonymes outre-Rhin, c’est le nom « Gmail » qui est ciblé par la justice allemande.

Le nom de la messagerie du puissant moteur de recherche est très proche d’une marque déposée « G-mail », par un entrepreneur allemand de 33 ans, Daniel Giersch, qui avait crée en 2000 une société de service mail.

David contre Goliath

Depuis 2004, c’est une véritable bataille devant les tribunaux que se livrent le Goliath américain et le David allemand. Et l’histoire biblique pourrait bien se répéter puisque la justice allemande a donné raison au plus faible empêchant même le droit de recours en appel pour Google.

La pilule aurait certainement été plus facile à avaler pour le moteur de recherche si la situation n’avait pas dépassé les frontières allemandes. Or, Daniel Giersh a eu la bonne idée d’étendre son entreprise à l’échelle européenne, en Espagne et au Portugal notamment. Les tribunaux respectifs de ces deux pays devront donc se pencher sur cette affaire.

L’analyse : Lorsque cette affaire a été révélée en 2004, beaucoup d’observateurs ont pensé que l’entrepreneur allemand résistait dans l’espoir de faire grimper les enchères avant de signer un accord à l’amiable avec Google. La passion semble avoir pris le dessus sur l’appât du gain dans cette affaire et c’est bien le géant de la toile qui risque d’en payer les conséquences et de recourir à une autre appellation, comme en Grande Bretagne ou Googlemail a pris le relais.