Google dégraisse Motorola pour faire ses smartphones

L’information est confirmée, une opération de dégraissage est en court chez Motorola Mobility. Au programme, 4000, licenciements soit 20% des effectifs de cette division de la société américaine.


Racheté en 2011 par Google, Motorola Mobility avait déjà supprimé 800 employés en octobre de la même année. Aujourd’hui, c’est un plan d’une tout autre envergure. Motorola Mobility se sépare ici de collaborateurs situés en dehors des États-Unis. À l’intérieur de son territoire, cette société va « regrouper environ un tiers de ses 90 installations et simplifier son portefeuille de produits mobiles en mettant plus l’accent sur des dispositifs plus rentables et innovants », rapporte un document transmis par Google au SEC, la police américaine de la Bourse.


Avec de tels objectifs, il n’est pas compliqué de comprendre que Google souhaite utiliser le savoir-faire de Motorola Mobility en matière de téléphonie pour construire lui-même ses propres smartphones. Jusqu’alors, la firme de Mountain View n’avait pas l’expertise nécessaire pour réaliser ce projet. Il a ainsi dû confier cette fabrication à HTC puis à Samsung ou encore à Asus pour sa tablette Nexus 7. Avec Motorola Mobility dans ses poches, Google gagne 17 000 brevets de radiotéléphonie. Il va enfin pouvoir contrer Apple à armes égales. Son OS, son smartphone, on espère qu’avec ça Google aura une plus grande réussite qu’avec les différentes générations de Nexus. Pour s’assurer la réussite, Google a engagé une équipe de plusieurs douzaines d’ingénieurs. Travaillant dans l’urgence, leur but est de remettre sur pied la gamme de smartphones de Motorola Mobility.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • kurtal@guest
    une opération de dégraissage est en courS chez Motorola Mobility
    0