Piratage : Google a choisi son camp

Google a annoncé mettre en place des mesures visant à réduire l’affichage des résultats menant vers les contenus illégaux. Le moteur de recherche abandonne ainsi sa neutralité d’une manière détournée.

La pertinence de Google vient de sa faculté à indexer et proposer n’importe quel contenu, qu’il soit légal ou non. Pourtant, le moteur de recherche a pris hier quatre engagements qui vont remettre ce principe en question. Pour donner satisfaction aux ayants droit, la société propose ainsi de lutter contre le piratage.

Tout d’abord, les requêtes liées au téléchargement illégal seront retirées de la saisie semi-automatique. Ainsi, le mot « torrent » ne sera plus proposé pour compléter une recherche. Une mesure légalement contestable puisque ce système d’échange de fichier n’est absolument considéré comme illégal. Google s’empresse donc de préciser que l’on trouvera « tous les contenus du Web dans les pages de résultats ». 

Avantager l'offre légale dans les résultats

C’est ensuite la gestion des plaintes qui sera améliorée. Les demandes de retrait de contenu pour violation des droits d’auteur seront traitées en 24 heures maximum, mais aussi portées à la connaissance du public. D’autre part, les sites illégaux se verront suspendre leur compte AdSense pour qu’ils ne puissent plus générer de revenus via la régie publicitaire de Google.

Enfin, Google veut « accroitre l’accessibilité des contenus légaux au sein des résultats de recherche ». « Nous voulons rendre le site plus efficace pour les sites légaux », précise Simon Morrison, responsable du droit d’auteur chez Google Europe. « Nous pouvons stimuler le marché légal, cela améliorera les relations avec les ayants droit », précise-t-il également. Cela remet pourtant en question la neutralité du moteur de recherche. S’il montre que le filtrage est possible, il ouvre ainsi la porte au contrôle des résultats.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Sur ce coup là Google me déçoit BEAUCOUP !
    VIVA LA NEUTRALIDAD !
    2
  • Nerolevoli
    Bah le truc commence à devenir limpide :

    Télévision : Information/désinformation contrôlée par médias.
    Internet : Information/désinformation contrôlée par Google. (si quelqun pouvait rappeler le taux d'utilisation)
    2
  • ibith
    Bon...
    Dans le forme, l'intention est bonne, mais dans le fond, c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi...

    Si google se permet de modifier la pertinance des recherches pour les trucs illégaux, il peut très bien du coup orienter les recherches pour tout ce qu'il souhaite...

    Si je ne peux pas être sûr que ce que je souhaite ce n'est pas décidé par google, je préfère changer de moteur de recherche.
    2