Street View : Google poursuivi pour des sous-vêtements

Une femme japonaise est outrée que Google ait affiché dans Street View ses sous-vêtements en train de sécher sur une corde à linge. En ce sens, elle a décidé de poursuivre la firme de Mountain View.

D’après les propos rapportés par le quotidien, The Telegraph, « j’ai été submergée d'anxiété par le fait que je pourrais être la cible d’un crime sexuel. À cause de cela, j’ai perdu mon travail et j’ai dû changer de résidence. »

Pour justifier une telle réaction, cette femme a expliqué qu’elle souffrait d’un trouble obsessionnel compulsif. Selon elle, l’exposition de ses sous-vêtements sur un service de Google lui aurait donné à penser que le géant américain la suivait partout où elle allait.

Elle a découvert les photos de Google au printemps dernier, alors qu’elle faisait une recherche de son appartement sur Google. Pour le préjudice commis, elle réclame l’équivalent de 5500 euros de dommages et intérêts.

En Allemagne, Street View sera très flou

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
23 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    si ca marche tant mieux pour elle mais il y aura alors plein de réclamations de ce genre après ...
    -2
  • uhm
    Faites comme moi : si vous vroisez une Google Car, défoncez son radar à coups de masse.
    Puisque les CNIL et nos "gouvernants" ne font rien contre l'intrusion toujours plus poussée des "géants du web" que sont Google et Facebook, on va protéger nos données personnelles nous-mêmes.
    -5
  • Paul_paris
    De toute façon Google se fou pas mal de la vie privée des gens. Ce qui compte pour eux c'est d'avancer ! Le reste ils se le mettent !
    1