Google Web Accelerator désactivé temporairement

S'il est des lieux communs que l'on retrouve absolument partout sur Internet, celui de l'optimisation de connexion pour avoir un débit de backbone 10Gbit avec un modem RTC 56k doit bien être le plus présent, et le plus vivace.

Et même si des réglages peuvent influer de manière non négligeable, il reste impossible dans l'état des connaissances scientifiques actuelles d'avoir un moteur de fusée à l'arrière train d'une mule.

Pourtant, il est des solutions qui si elles ne lavent pas plus blanc que blanc et ne ramènent pas l'être aimé, permettent au moins de diminuer la latence sur les contenus statiques (comme les images, ou les pages non dynamiques), ainsi que la consommation de bande passante vers Internet. Utilisé aussi bien côté client que côté serveur, c'est bien des proxy caches qu'il est question.

Proxy quoi ?
Un proxy cache, ça sert à quoi ? Comme son nom l'indique, ce dispositif va faire cache, afin d'éviter de re-télécharger des fichiers qui ont déjà été téléchargés.
Il y a quelques jours, Google a lancé un service nommé "Google Web Accelerator". Sous ce nom pompeux, se cache simplement un système de proxy-cache redoutablement efficace, utilisant l'infrastructure du géant de la recherche sur Internet. Très puissant. Trop puissant même. Certains webmasters ont, par soucis éthique ou de performances de leurs machines, décidé de bannir les serveurs du système GWA, ce qui ne parait clairement pas dénué de sens. Mais le problème est ailleurs, ainsi que la vérité, la vie va.

En fait, le vrai problème se situe du côté de Google. C'est Betanews.com qui nous l'apprend. GWA de son petit nom, afin d'apporter un réel gain en performances, s'autorise dans les milieux autorisés à précharger les liens de la page lorsqu'il n'y a aucune activité (une fonctionnalité déjà présente dans certains navigateurs, comme par exemple Mozilla Suite, aussi appelé SeaMonkey). Là où le vrai problème commence à apparaitre, c'est quand ces liens permettent d'annuler un envoi, ou de supprimer quelque chose comme par exemple un message dans un forum. Enfin, la marche normale voudrait qu'un tel lien demande confirmation. Oui mais GWA a eu la bonne (?) idée de tout simplement ignorer toute demande de confirmation JavaScript.

Mais c'est à moi !
Et encore, les liens activés automatiquement qui peuvent faire des dommages ne sont rien à côté du potentiel inexploité de GWA. Certains utilisateurs ont en effet remarqué un comportement autrement plus dangeureux dans l'absolu, c'est l'effet pervers du système de cache : n'importe qui peut, par exemple, accèder au compte d'un utilisateur sur un forum, qui aurait utilisé GWA pour aller sur ce forum. Avoir accès au panel d'administration d'un modérateur, par exemple. C'est tout de même une faille de sécurité majeure, et même s'il reste possible d'empêcher le système de cache de mettre la page en cache.

Au delà des problèmes spécifiques aux webmasters, comme par exemple une mesure de l'audience faussée, l'outil pose également des problèmes éthiques. Cependant, sur le plan de la sécurité, il est tout de même bon de tempérer les choses. GWA ne met pas en cache les pages qui sont servies au moyen de connexions sécurisées (celles qui commencent avec https, au lieu de http), qui doivent être utilisés lors d'achat sur Internet, ou d'accès à des sites de gestion de comptes bancaires. Ainsi, les risques sont clairement moindres, puisqu'il ne peut concerner que des informations non critiques (toute personne n'utilisant pas de serveur sécurisé pour ce type de service devrait être mise au bûcher sans tarder), bien que la connaissance de ces informations puisse poser des problèmes, ils ne devraient pas êtres importants (à moins que vous n'utilisiez le même mot de passe pour gérer vos comptes et venir sur un simple site).

Sur le site de Google Web Accelerator, on peut lire le pudique message suivant :

_QUOTEC


Thank you for your interest in Google Web Accelerator.
We have currently reached our maximum capacity of users and
are actively working to increase the number of users we can support.




Soit, dans la langue de molière, et par le biais d'une traduction libre de droits :

_QUOTEC


Merci pour l'interêt que vous portez à Google Web Accelerator.
Le nombre maximal d'utilisateurs a été atteint, et nous travaillons activement afin de permettre d'augmenter le nomrbe d'utilisateurs qui peuvent accèder au service.




Cependant, on peut parier que Google va revoir sa copie afin de proposer un service plus sûr. Mais rappelons nous qu'il faut se protéger, et rester vigilant. Car GWA, combiné avec les autres services de Google représente un interêt marketing plus que stratégique, sans parler des risques concernant notre vie privée. Un monopole, quel qu'il soit, n'est jamais bon pour l'ensemble de la flore.

"Pour ceux qui sont en réaction contre les monopoles de tout poil".

Source : Betanews.com

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • nerod
    preums !!!!;-)
    merci Lissyx
    en fait c'est une sorte de spyware gratuit
    0
  • Leoten
    tres bon article qui conplete celui ci ;-)

    Merci Lissyx.
    0
  • Anonyme
    "Mais rapellons nous "
    dernier para

    "RAPPELONS-NOUS"
    ;-)

    sinon très bonne news, complète, bien expliquée et avec un ton humoristique ;-) bravo
    0