Google Drive : 5 Go pour tous, le 24 avril ?

L'espace de stockage de GDrive, le nouveau service en ligne de Google, était déjà connu déjà connu : 5 Go seront offerts gratuitement à chaque utilisateur. Ils ne seront pas de trop pour synchroniser photos, documents, vidéo et musiques qui s'entassent sur le disque dur de l'ordinateur et la carte mémoire du smartphone. Restait à savoir quand le service allait être lancé, et à quels terminaux il s'adresserait. C'est désormais chose faite.

Plus que quelques jours à attendre
Le lancement du service Google Drive est imminent : il est en effet prévu pour la semaine prochaine, vraisemblablement aux alentours du 24 avril. Autre bonne nouvelle : l'espace sera accessible depuis une machine sous Windows ou Mac OS X, mais également un smartphone Android, et même iOS. Enfin, si la quantité d'espace semble un peu juste, on apprend qu'il sera possible d'acquérir un stockage plus conséquent, comme c'est déjà le cas pour les services Gmail, Picasa Albums Web et Google Documents.

Encore des interrogations
Attendu depuis 2006, le service de stockage de Google risque d'être malmené face à une très forte concurrence. Et ce n'est pas parce qu'un "rouleau compresseur" comme Google se lance dans un nouveau projet, que le géant réussit systématiquement son coup (les déçus de Wave s'en souviennent encore). Et quand on évoque le cas des services de stockage, on pense irrémédiablement à Dropbox, lui aussi multiplate-forme et disposant d'un environnement hyper convivial. En outre, quelle sera la taille des fichiers uploadés ? Le concurrent Microsoft offre par exemple 25 Go sur son service SkyDrive, mais les fichiers ne peuvent pas excéder 100 Mo (ils devraient atteindre 2 Go lors de la sortie de Windows 8). Espérons que Google parviennent à tirer son épingle du jeu face à de tels concurrents en faisant fi de toutes ces restrictions et en livrant un service très travaillé. Vivement la semaine prochaine, donc !

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires