Le Web trop lent pour Google ?

Google continue à mettre en place son petit univers, notamment avec l’arrivée imminente de Chrome OS. Il reste toutefois un point à régler pour l’éditeur adepte de rapidité, et il concerne le Web et son fameux protocole HTTP. Trouvant que celui-ci est désormais obsolète pour les applications modernes, Google est donc à l’œuvre sur un nouveau protocole, SPDY,  qui pourrait remplacer notre cher HTTP dans le cœur de l’éditeur.

Un nouveau protocole pour un Web plus rapide

Le protocole SPDY (prononcer « speedy ») devrait donc permettre une meilleure gestion et une plus grande rapidité des applications prévues pour échanger beaucoup de fichiers. Il s’agit donc d’un protocole principalement créé pour les applications Web, notamment car il est capable de gérer plusieurs flux de données à la fois et de leur attribuer des priorités, contrairement au protocole HTTP qui gère les données les unes après les autres. Concrètement, une image qui refuse de s’afficher ou une publicité qui plante ne ralentirait plus le chargement d’une page, puisque les autres éléments seraient chargés indépendamment de ceux qui ne fonctionnent pas.

Le but d’un tel protocole est simple : permettre un Web plus rapide et des applications en ligne plus réactives. Il reste pour l’éditeur à convaincre les sites de passer à un tel protocole, sachant qu’il aura été créé (et certainement géré) entièrement par Google. Si Google devrait rendre ses sites et son navigateur compatibles avec ce protocole, rien n’indique pour l’instant que notre bon vieux HTTP soit sur le point de disparaître. A moins que le géant de la recherche ne décide de favoriser ouvertement les sites les plus rapides.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
23 commentaires
    Votre commentaire
  • shellorcah
    Il faudrait que cela soit rendu compatible avec tout les type de serveur aussi (Apache, IIS,etc...) me trompe-je ?
    0
  • nquere
    si le protocole devient libre et ouvert, je suis pas contre, bien au contraire :)
    0
  • yopZolo
    @shellorcah C'est l'inverse, les serveurs vont devoir implémenter le protocole.
    0