Publicités illicites : Google verse 500 millions de dollars

Google versera 500 millions de dollars (environ 347 millions d'euros) pour faire cesser les poursuites judiciaires à son encontre dans une affaire de publicités illicites sur des médicaments. Ces dernières émanaient de pharmacies en ligne canadiennes mais étaient diffusées auprès de consommateurs américains alors que les médicaments concernés nécessitaient une prescription aux États-Unis.

Le gouvernement enquêtait depuis plusieurs mois pour savoir si Google avait accepté en toute connaissance de cause ces publicités. En prévision des conclusions de l’enquête Google avait provisionné 500 millions de dollars depuis le mois de mai.

Le géant américain dans un mail adressé à l’AFP a précisé avoir interdit la diffusion de telles publicité depuis un moment déjà mais reconnaît son erreur : « il est évident avec le recul que nous n'aurions pas dû accepter ces publicités sur Google dès le départ ».

Une amende pour l'exemple

Il s’agit là de l’un des plus importants accords de ce type jamais atteint aux États-Unis. Le ministère de la justice précise que cette somme correspond aux gains récoltés par Google et par les compagnies pharmaceutiques canadiennes grâce à la la vente de leurs produits sur le territoire américain.

Un montant qui d’après les autorités américains devrait dissuader Google de recommencer et servir d’exemple à tous ceux qui pratiquent l’affichage illégale de publicités pour des médicaments.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire