Google met la main sur GreenBorder Technologies

Google Docs & Spreadsheets La bataille, à coups de rachats, que se livrent les géants de l’informatique continue. Quand Microsoft ne fait plus parler de lui c’est Google qui prend le relais. Cette fois, la firme de la Silicon Valley a mis la main sur GreenBorder Tech, un acteur expert en matière de sécurité.

Cette société, voisine de Google puisqu’elle est basée à Mountain View, en Californie également, édite des logiciels à destination des particuliers et des professionnels.

Concurrencer Outlook ?

Le rachat était prévisible depuis qu’un développeur, répondant aux multiples questionnements des clients de GreenBorder via le site de l’entreprise, avait expliqué l’intention de la firme de cesser la production de nouveaux produits, tout en assurant le suivi des clients actuels.

GreenBorder avait, dernièrement, fait parler de lui en développant une solution anti-malware compatible avec Internet Explorer et Firefox notamment. Reste à présent à savoir comment Google va utiliser sa nouvelle acquisition. Viendra-t-elle renforcer l’offre bureautique en ligne du géant ou sera-t-elle employée à d’autres desseins ?

L’analyse : Bien qu’Eric Schmidt, directeur général de Google, refuse d’y voir un lien, la solution de GreenBorder s’intègre complètement dans la panoplie des outils bureautiques de Google. Et si Google Docs ne garantie autant de fonctionnalités que Microsoft Outlook, il devient de plus en plus une alternative sérieuse, qui plus est gratuite. Pour le grand public, c’est un argument qui peut combler bien des lacunes.