Imprimantes HP : la faille qui provoque l'autodestruction

Certaines imprimantes HP sont susceptibles d’être piratées et même de prendre feu. Ces incidents seraient provoqués par une faille dans le système de sécurité des modèles LaserJet. Découverte par des chercheurs de l’Université de Columbia, cette faille permettrait de prendre le contrôle de l’imprimante à distance. Branchée en réseau, une LaserJet peut être mise à jour par ce mode de transfert. Ainsi, lorsqu’elle reçoit un document à imprimer, elle vérifie systématiquement si un nouveau firmware n’est pas joint. Si c’est le cas, elle l’installe automatiquement.

Mais voilà, à aucun moment l’imprimante ne demande de signature numérique pour valider le logiciel qui lui est proposé. Ainsi, des pirates peuvent lui envoyer un fichier vérolé, leur donnant ainsi libre accès aux documents transitant par l’imprimante ciblée. Les chercheurs de Columbia ajoutent que les hackers auraient également la possibilité de faire surchauffer certains éléments de l’imprimante à un tel point qu’elle pourrait prendre feu. De son côté, HP dément cette dernière possibilité.

Se voulant rassurant, le constructeur américain s’est fendu d’un communiqué. Il y explique que ses imprimantes sont équipées de systèmes de sécurité et qu’elles ne sont pas manipulables depuis le firmware. Du côté de l’Université de Columbia, on a relevé le défi. Lors d'une première tentative,  l’imprimante a émis une fumée avant de s’éteindre.

Selon les chercheurs, 40 000 imprimantes LaserJet connectées en réseau pourraient être des cibles potentielles. Aucun correctif n’est pour l’instant disponible.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    Votre mission si vous l'acceptez ...
    0