HP : une gamme Android pour la rentrée 2013

Les vacances ne sont pas encore entamées que les constructeurs dévoilent déjà leurs gammes de rentrée. Chez HP, on renouvelle toutes les séries et on en crée une entièrement dédiée à Android.
Trois modèles sont attendus : une tablette, un « détachable » (comprendre une tablette hybride) et un tout-en-un. En préambule, Pascale Dumas, directrice de la division PPS de HP France, explique en chiffres que le marché français c’est 10 millions de PC vendus chaque année. Pour 2013, HP modifie 80% de ses gammes et ajoute de nouvelles cordes à son arc avec des appareils tactiles en masse.

La tablette

Présentée en février dernier, la Slate 7 est la première de la gamme Android du constructeur américain. Elle affiche un écran tactile de 7 pouces (1024 x 600 pixels) pour un poids de 368 grammes. Son architecture accueille un processeur ARM Cortex A9 dualcore cadencé à 1,6 GHz. Côté mémoire, elle intègre 8 Go de base extensibles via microSD jusqu’à 32 Go, pour un total de 40 Go. Son prix est son argument fort. A 149 euros, on ne trouve que des tablettes chinoises pour concurrencer la Slate 7. Moins onéreuse que la Nexus 7 de Google, elle est aussi moins performante et fonctionne sur Android 4.1 et non en 4.2.2.

Le "détachable"

Le second appareil de la gamme Android de HP est la SlateBook X2. La dénomination X2 fait référence à l’Envy X2, tablette hybride sous Windows 8 (et Atom…) sortie en fin d’année dernière. La SlateBook X2 en reprend le principe, mais a la bonne idée d’embarquer le tout nouveau Tegra 4 de Nvidia (@1,8 GHz) ainsi qu’Android 4.2. Sa dalle tactile de 10,1 pouces affiche une superbe définition de 1920 x 1200 pixels. 32 Go de stockage y sont disponibles, ainsi que 2 Go de mémoire vive. HP n’a pas communiqué sur l’autonomie de la SlateBook X2. On sait par contre qu’elle est équipée de deux batteries : une dans la tablette et une autre dans la base. Achevons sur son poids qui reste contenu, puisqu’on mesure 630 grammes pour la tablette seule et 1,3 kg lorsqu’elle est branchée sur sa base. Pour achever la comparaison avec l’Envy X2, le prix de la SlateBook X2 est beaucoup plus attractif. A 450 euros, on se trouve devant un PC/tablette performant et assez bien fini d’après notre premier contact. Néanmoins, HP arrive en retard. Asus, Acer et d’autres ont déjà investi ce créneau depuis quelque temps.

Le tout-en-un

Dernier produit de la gamme Android de HP pour la rentrée 2013 : le Slate 21. HP le décrit comme étant le premier tout-en-un inclinable sous Android. Affichant une diagonale de 21,5 pouces, il s’agit d’une tablette domestique sans batterie. Son usage est sédentaire. HP le voit comme un ordinateur d’appoint ou un second écran TV. Sa dalle IPS affiche en 1920 x 1080 pixels. Il est équipé d’un processeur Tegra 4 cadencé à 1,9 GHz. Son pied est inclinable jusqu’à 30 degrés. Le Slate 21 est vendu 399 euros.

Un smartphone pour bientôt

En parallèle de ces annonces, Su Yin, directeur de l'activité Consumer PC and Media Tablets du secteur Asie-Pacifique, confirme l’existence d’un projet de smartphone HP. « Il serait idiot pour HP d'ignorer ce marché. HP doit être dans le jeu. Mais je ne peux pas vous donner de planning », a-t-il déclaré. Des propos qui viennent appuyer ceux prononcés en septembre 2012 par Meg Withman, la PDG de la marque : « À terme, nous devons proposer un smartphone parce que dans beaucoup de pays il s’agit du premier terminal informatique. »

WebOS étant un échec, on ne peut que supposer que HP se tournera vers Android ou Windows Phone pour se garantir une place dans la course.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Anonyme
    C'est bien joli les PC android mais pour le moment ca reste du gadget, a part les surface pro de MS je na'i pas toruve de reel logiciel pour travailler. Et si c'est juste pour surfcer jouer a angry bird ou streamer, la tablette seule suffi a mon sens.
    Il faudrait que google face une suite bureatique vraiment performante, pour le moment la suite google doc sur android n'est pas comparable a MS Office ou iWork.
    Donc perso je passe sur le PC android.
    Peut etre que Ubuntu Touch va changer la donne en Septembre?
    0