Une nouvelle Hadopi en moins de 6 mois ?

La Hadopi a été l’un des rares sujets de la campagne autour de la culture. En effet, François Hollande avait annoncé dans un premier temps ne pas vouloir conserver la Haute Autorité, avant de se raviser et de promettre une révision. Fraichement nommée ministre déléguée chargée des PME et de l’économie numérique, Fleur Pellerin a annoncé dimanche 20 mai que la loi serait révisée dans les six mois à venir.

Une grande concertation avant l’été


« Le président de la République l’a dit à plusieurs reprises au cours de la campagne, la loi Hadopi sera révisée dans le cadre d’un réexamen de l’acte 2 de l’exception culturelle » a indiqué la ministre sur France 3. Une concertation impliquant les acteurs du secteur mais également les citoyens, « sera lancée avant l’été [...] et prendra au moins six mois. Au terme de cette concertation, on avisera sur l’avenir d’Hadopi », a ajouté la ministre.


La ministre de la Culture Aurélie Filippetti s’est également exprimée sur le sujet sur France Inter ce matin : « Le système de sanction mis en place est inefficace et négatif du point de vue du message ». Et de pointer du doigt les recettes générées par la Haute Autorité : « Le système Hadopi n’a pas permis de dégager de l’argent pour financer les artistes », explique l’élue PS.

« Un accès aux oeuvres par Internet facilité et sécurisé »


Concrètement, la riposte graduée devrait cependant être conservée mais allégée d’un point de vue des sanctions. De nouvelles taxes devraient être mises en place afin de financer la création artistique.

Rappelons qu’il n’est pas question de supprimer la loi sur la protection des œuvres, mais de la remplacer par « une grande loi signant l’acte II de l’exception culturelle française » avait annoncé le Président de la République lors de la campagne. L’objectif est de concilier « la défense des droits des créateurs » et « un accès aux œuvres par Internet facilité et sécurisé ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • micaub
    C'est assez marrant ces facultés à dire tout un tas de choses pour séduire un électorat et à revenir constamment en arrière une fois l'accession au pouvoir réalisée (critique valable pour chaque camp). :sarcastic:
    0