Quand le Harlem Shake mène au chômage

Où s'arrêtera la folie du Harlem Shake ? Ces vidéos de 30 secondes sur lesquels les participants font toutes sortes de chorégraphies pour la plupart étranges se répandent sur YouTube. Mais toutes ne plaisent pas, de par leurs cadres ou l'attitude de leurs participants.


Harlem Shake (Original Hockey Edition)

Il y a d'abord ces jeunes membres d'une équipe de hockey, dont la vidéo a été jugée « inappropriée » au point qu'ils ont été contraints de déclarer forfait en plein championnat. Les postures sexuelles et le cache-sexe improvisé à l'aide d'une chaussette ont probablement motivé la décision de l'entraîneur.

Moins explicite, mais tout aussi étrange, ce Harlem Shake tourné dans un avion en plein vol, à 10 000 mètres d'altitude, n'est pas au goût de l'administration fédérale américaine de l'aviation qui a ouvert une enquête sur ses participants. Pourtant, l'hôtesse de bord aurait donné son accord tandis que « toutes les personnes présentes sur ce vol ont rejoint la vidéo » a assuré le jeune meneur du groupe, Dan Eppstein - 21 ans.


Harlem Shake on a Plane

Les conséquences peuvent toutefois être moins amusantes. Huit mineurs australiens ont perdu leurs emplois après avoir tourné une vidéo dans une mine exploitée par la compagnie Barminco. L'affaire ne s'arrête pas là, ces ex-employés étant même blacklistés par l'entreprise à travers le monde entier. Des excès qui rappellent fortement Gangnam Style, dont certaines imitations ont également valu à 14 maîtres nageurs d'être licenciés après avoir tourné une vidéo sur leur lieu de travail, une piscine municipale de Californie.


Miners Lose Jobs Over The Harlem Shake

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Fnouc
    "Où s'arrêtera la folie du Harlem Shake ?"

    Le plus vite possible, par pitié. Parce que dans le genre phénomène auto-proclamé sans aucun intérêt, c'est assez impressionnant...

    Mais bon, il fallait bien quelque chose à se mettre sous la dent maintenant que les gens sont lassés du gangnam style...
    0
  • Naodann
    Les internes du centre hospitalier de Perpignan ont réalisé un Harlem Shake dans la salle des scanners...
    Gros succès.
    Mais pas auprès de la direction de l’hôpital, qui a fait supprimer la vidéo et recherche « activement » les participants ! :D
    http://images.lindependant.fr/images/2013/02/24/a-l-image-des-internes-de-l-hopital-de-perpignan-le-harlem_283685_516x343.jpg
    0
  • ReXMaX
    Cette mode est vraiment nulle, c'est vrai, mais où est le mal ? Ca permet à certains de se déstresser et tant qu'il n'y a aucun problème de sécurité, où est la faute ?

    Je ne comprends pas les sanctions totalement disproportionnées de ces dirigeants. Sont-ils jaloux ?

    Je ne sais pas quelle loi, ni quel règlement intérieur d'entreprise a prévu le cas du harlem shake comme interdit, aussi les personnes sanctionnées ont tout intérêt à contester leur sanction.
    0